Brad Keselowski mécontent des problèmes d’injection

Lors des sept premières courses de la saison régulière Brad Keselowski en a remporté une, c’était à Bristol, et a connu deux mésaventures liées à l’injection. Une première fois à Las Vegas, puis une nouvelle le week-end dernier au Texas.

Trente-deuxième à huit tours lors de l’épreuve de Las Vegas, il a terminé à vingt-deux tours du vainqueur et en trente-sixième position au Texas.

Brad Keselowski : “Nous avons des problèmes. Ce n’est pas bon, nous travaillons dessus. La seule façon de savoir si nous avons trouvé la solution est de terminer la course.”


Suite au problème de Las Vegas la Penske Racing avait conduit de nombreux tests pour résoudre ce soucis majeur. Cependant, tout n’est pas encore parfait.

Brad Keselowski : “Au Texas nous avons vu que nous n’avions pas solutionné le problème. Parfois nous trouvons quelque chose, parfois non. Au Texas ce n’était pas ça.”

Ces deux problèmes de moteur ainsi que sa trente-deuxième place à Daytona après avoir été pris dans un accident font qu’il n’est que quinzième du championnat. Le tenant du titre de cette course se doit de trouver rapidement le problème avec son équipe sous peine de devoir, comme en 2011, jouer la qualification en playoff avec l’une des deux wild cars réservées aux deux pilotes classés entre la onzième et la vingtième place ayant le plus de victoires.

Brad Keselowski : “Honnêtement c’est mécanique car le moteur s’arrête de tourner. Ce n’est pas une simple action qui peut le faire repartir, cela requiert des changements.”

diam vel, venenatis, quis, nunc et, efficitur. neque. risus tempus Praesent