‘Magic’ Power frappe encore et décroche la Pole Position

A Sao Paulo il règne comme une impression de “déjà-vu”. Will Power et Dario Franchitti s’élanceront sur la première ligne lors de la course de Sao Paulo. Pourtant, si les deux hommes ont trusté les avant-postes lors des deux dernières saisons, il n’en fut pas de même en ce début d’année notamment à cause des difficultés du quadruple champion à s’adapter à sa nouvelle voiture.

Mais dès les premiers essais, Franchitti a démontré être revenu à son meilleur niveau. Au point de se présenter comme le principal adversaire de Power dans son exercice favori, le chasse à la Pole Position. Alors qu’il ne restait que deux minutes dans le Firestone Fast Six, le pilote Chip Ganassi Racing occupait le premier rang et commençait à entrevoir la Pole. Mais c’était sans compter sur un nouveau tour de génie de son rival. En signant un 1.21.4045, Power a délogé Franchitti de la première place que ce dernier tentait de récupérer lors d’une ultime tentative et a par la même occasion battu sa Pole de 2011 d’une demie-seconde.


Derrière les deux hommes, Scott Dixon a bataillé avec une voiture sur-vireuse (ce qui est inhabituel cette année avec ce châssis) et des problèmes de freins mais a néanmoins réussi à arracher la troisième position à quatre dixièmes de la monoplace numéro #12. Il retrouvera à ses côtés un habitué du Firestone Fast Six, James Hinchcliffe qui continue d’impressionner pour sa première année avec Andretti Autosport. Le Canadien devance son coéquipier Ryan Hunter-Reay et un surprenant Justin Wilson qui renaît de ses cendres et qui semble particulièrement apprécier le nouveau comportement du moteur Honda grâce aux évolution apportées sur le turbo (Il s’élancera dernier suite à une pénalité.).

En revanche les Brésiliens n’affichaient pas le même degré de satisfaction. Meilleur représentant de son pays, Tony Kanaan ne partira que de la 12ème place juste devant ses coéquipiers Rubens Barrichello et E.J. Viso. Quant à Helio Castroneves, vainqueur à St. Petersburg, il fut totalement transparent et devra s’employer lors de la course pour remonter depuis sa 19ème position.

Du côté des Français, Simon Pagenaud n’a pu s’immiscer parmi les favoris et devra s’élancer de la 16ème position tandis que Sébastien Bourdais est le meilleur représentant Lotus à la 18ème place.

Enfin signalons la non-participation aux qualifications de Takuma Sato qui fut victime d’une panne moteur. L’équipe Rahal-Letterman Lanigan Racong a installé un nouveau V6 et le Japonais devra donc s’élancer depuis l’avant-dernière place sur la grille, précédant le malheureux Wilson.

vulputate, eget risus dolor neque. sit leo