Thomas Ferrando, 14 ans 200 tours de rêve américain !

Au terme des 200 tours, Thomas était heureux. Au-delà de réaliser son rêve, il a brillamment relevé le défi. Non seulement il découvrait la course ovale sur une NASCAR Modified dans laquelle il était monté pour la première fois mercredi mais il s’agissait aussi pour lui de sa toute première course automobile. En effet, fort de 8 années d’expérience en karting et de nombreuses séances d’essais en EURO-RACECAR, il a très vite maîtrisé sa monture américaine suivant le rythme de ses adversaires aguerris et évitant tous les pièges et accrochages.

Le public et les autres pilotes ne s’y sont d’ailleurs pas trompés. Ils étaient nombreux à venir saluer et féliciter le jeune pilote français pour sa première participation sur une piste unique et difficile qui porte le surnom de « Mad House » (maison folle). « Quand on peut gagner ici, on peut gagner partout », précisent les spécialistes.


« Thomas m’a beaucoup impressionné. Nous avions fait de nombreuses séances d’essais ensemble et
il a vraiment géré cette expérience avec beaucoup de maturité et de calme. Il a pleinement rempli les espoirs que l’on avait placé en lui et il a prouvé que l’EURO-RACECAR était une parfaite préparation pour courir en NASCAR américaine, même pour un jeune pilote tout droit sorti du karting. »
, se réjouit Jérôme Galpin, à l’origine de ce programme de développement des jeunes pilotes dans le cadre de l’EURO-RACECAR NASCAR Touring Series.

« C’était génial : on prend beaucoup d’expérience en une seule course, les autres pilotes ne font pas de cadeau même pour les débutants. Et courir devant autant de fans, c’est unique ! Je tiens à remercier toute l’équipe qui m’a accueilli ainsi que mes partenaires et Jérôme et Anne Galpin qui m’ont permis de vivre cette expérience inoubliable. Vivement la prochaine fois ! », espère Thomas.

ante. sed felis Aliquam ultricies porta. venenatis libero