Hinchcliffe en colère contre les restarts en doubles-files

Le pilote Andretti Autosport, James Hinchcliffe, n’en peut plus de voir des restarts désordonnés dans le peloton. Le Canadien estime que cela procure un avantage à ceux qui ne sont pas alignés correctement.

Lors des Sao Paulo Indy 300, Hinchcliffe a terminé à la sixième place mais a le sentiment qu’il aurait pu faire mieux si les officiels avaient obligé tous les pilotes à former une double-file.


C’était une catastrophe à partir de la quatrième ligne. Nous devons vraiment regarder de près comment aligner ces voitures pour les relances cette année. Nous le faisons trop tard, et nous laissons ces gars se tirer sans rien dire (ndlr : les pilotes qui redémarrent alors qu’ils n’étaient pas sur deux files).

Plus tôt dans la saison d’autres pilotes avaient pointé du doigt les problèmes concernant les restarts. Amorcée dans le briefing des pilotes, la discussion n’a malheureusement pas été plus loin et Hinchcliffe souhaite désormais plus de rigueur de la part des officiels.

Le sujet a été soulevé en réunion. Certains jours nous allons être plus sévères sur le sujet, et après nous allons laisser courir jusqu’à ce que nous ayons un autre mauvais week-end comme celui-ci. A Indy ce ne sera pas un problème (ndlr : les restarts en doubles-files ont été supprimés pour Indianapolis et le Texas), mais à Detroit…

D’après le Canadien, les voitures devraient se mettre “deux par deux” avant le dernier virage.

Je pense qu’il faudrait juste nous aligner plus tôt. Lorsque vous attendez que nous sortions tous du dernier virage, la moitié d’entre nous est encore en file indienne, et personne n’est dans la bonne position. Lors d’une neutralisation, j’ai perdu trois positions parce que des gars n’étaient pas à la bonne place. Parce que nous n’évoluons pas dans le top-10 ne signifie pas que nous ne devons pas recevoir l’attention des officiels.

Voilà de quoi faire réfléchir le Directeur de la Compétition, Beaux Barfield avant la prochaine épreuve routière qui se déroulera à Detroit.

ut elementum vel, Lorem nec tempus accumsan