Power en pleine confiance avant Indianapolis

A peine sorti de sa voiture après sa victoire à Sao Paulo que Will Power évoquait déjà son prochain objectif, une victoire lors de la prochaine course. Celle qui occupe l’esprit de tous les pilotes depuis le début de l’année : les 500 Miles d’Indianapolis.

Nous devons remporter une quatrième course consécutive. La plus importante est la suivante.“, déclarait un Power déjà concentré sur son prochain défi.

Car jamais dans la carrière de l’Australien l’Indianapolis Motor Speedway ne lui a permis de s’illustrer. En 2010 pour sa première saison à temps complet avec Penske, Power était en difficulté sur les ovales. En 2011, le roi des circuits routiers avait surpris les observateurs et signant la meilleure qualification des pilotes Penske grâce à son cinquième chrono. Plus à son aise dans l’exercice particulier qu’est le pilotage sur ovale, l’Australien avouait qu’il se sentait plus en confiance cette année en utilisant ses propres réglages. Pourtant sa course comme celle de ses coéquipiers fut un calvaire et il ne termina qu’à une lointaine 14ème place.


Cette année pour son retour sur le mythique ovale de 2,5 miles, Power est dans une forme optimale. Vainqueur des trois dernières courses et leader du championnat avec 45 points d’avance (l’équivalent d’une victoire) sur son coéquipier Helio Castroneves, l’Australien peut se concentrer à 100% sur les 500 Miles sans (trop) penser aux conséquences d’une contreperformance sur son championnat.

Car il faut bien admettre qu’une victoire à Indianapolis est le rêve de Power depuis ses premières classes en sport automobile. Plus qu’une bouteille de champagne, la fameuse bouteille de lait fait rêver les pilotes du monde entier et le pilote Penske ne fait pas exception d’autant plus qu’une victoire cette année aurait un goût particulier pour son patron, Roger Penske.

En effet les premières festivités commenceront le 12 mai avec l’ouverture des essais libres mais le 27 mai, jour de course, marquera le 40ème anniversaire de la première victoire d’une voiture engagée par “Le Capitaine”. Il s’agissait d’une McLaren confiée à Mark Donohue. Depuis, l’écurie s’est imposée à 15 autres reprises (un record) et a décroché 16 Poles (un autre record) dans la course la plus célèbre au Monde.

Cependant Power devra se méfier des chiffres. En 95 éditions, la voiture numéro #12 ne s’est imposée qu’à une seule reprise. Ce fut en 1925 sur une Duesenberg et le vainqueur d’alors se nommait Peter DePaolo.

eleifend Lorem sem, Curabitur quis venenatis venenatis, quis, at Aliquam non elementum