Bojangles’ Southern 500 – faits marquants

Vainqueur : Jimmie Johnson.

Âge : 36 ans.

Équipe : n°48 Lowe’s / Kobalt Tools, Chevrolet.

Propriétaire : Jeff Gordon.

Chef d’équipe : Chad Knaus.

Jimmie Johnson a remporté la soixante-troisième édition des Bojangles’ Southern 500, signant du même coup son soixante-sixième succès en 374 départs en NASCAR Sprint Cup Series.

Ce succès est son premier de la saison 2012, c’est également sa huitième arrivée parmi les dix premiers.


Il s’agit de sa troisième victoire et son dixième top-10 sur le Darlington Raceway. Ses deux premières victoires avaient été acquises lors de la saison 2004.

Cette victoire est la deux-centième de la Hendrick Motorsports qui devient la seconde écurie à franchir ce seuil, loin derrière la Petty Enterprises et ses 268 succès.

Deuxième, Denny Hamlin a décroché son sixième top-10 en sept courses à Darlington. C’est également sa sixième arrivée parmi les dix premiers cette année.

Tony Stewart a décroché la troisième place, son onzième top-10 en vingt venues à Darlington.

Greg Biffle mène le championnat avec deux longueurs d’avance sur Matt Kenseth.

quis, dolor at consectetur dapibus tempus sed