Brands Hatch – Villa et Medeiros remportent la course d’endurance

Course élite – Villa concrétise enfin

Après être passé tout près de la victoire à plusieurs reprises en ce début de saison, l’Espagnol Javier Villa a enfin coupé la ligne d’arrivée en premier au terme d’une bataille titanesque avec son compatriote Ander Vilariño. “Une vraie course de NASCAR” tels furent les premiers mots de Vilariño à son arrivée en salle de presse.

Les deux Espagnols se sont battus pour la première place tout au long de ce premier segment s’échangeant la première place à de nombreuses reprises. Villa ayant finalement le dernier mot à moins de cinq minutes de la fin de l’épreuve.


Derrière, après un mauvais départ Romain Thiévin a de nouveau tiré son épingle du jeu pour monter une nouvelle fois sur le podium. Le Français, comme le reste du peloton a été distancé par les deux Espagnols en début d’épreuve et n’a jamais été en mesure de les rattraper.

Le plus gros accident de la course est à mettre à l’actif de Stéphane Jaggi qui a perdu le contrôle de sa Ford Mustang n°22 entre les virages et et deux, détruisant totalement sa voiture.

Course open – Medeiros s’impose

Une fois le changement de pilote effectué c’est Medeiros qui a été le plus prompt lors de la relance, prenant la tête de l’épreuve pour ne jamais la lâcher. Derrière Vincent Gonneau a fait le spectacle, remontant un a un ses adversaires, pour finalement terminé en deuxième position à neuf secondes du vainqueur. Il lui a manqué quelques tours pour jouer la victoire.

Joaquin Gabarron a pris la troisième place de cette épreuve, devançant Anderson, Grand, Laurin, Perisset, Cormon, Ide et Pastor pour les dix premiers.

Comme lors du premier segment, cette partie de course a connu son lot de poussettes, une quasi-obligation sur cette piste si l’on veut dépasser.

Curabitur Sed felis facilisis Aliquam id, libero dolor. porta. ut vel, massa