Charlotte – Brad Keselowski à la consommation

Brad Keselowski a réussi à boucler les soixante-treize dernières boucles sans repasser par la voie des stands. Il a également pu effectuer un tour d’honneur et un burn pour célébrer sa victoire avant de se rendre sur la Victory Lane.

Si ce succès est son premier de la saison en Nationwide c’est aussi son dix-huitième en carrière dans la deuxième division de la NASCAR. Le pilote de la Penske Racing a coupé la ligne d’arrivée avec 838 millièmes d’avance sur Denny Hamlin. Kyle Busch, Kevin Harvick et Elliott Sadler complètent le top-5 de cette onzième épreuve de la saison.

Pour Kyle Busch effectuer soixante-treize tours sans repasser par les stands n’est tout simplement pas possible. Si Keselowski n’a pas voulu expliqué comment il a économisé du carburant il a clairement mis en avant la capacité de sa Dodge à être économe.


Brad Keselowski : “La Dodge est connue pour avoir un léger avantage au niveau de la consommation depuis un an et demi.”

Keselowski a également offert à son chef d’équipe, Jeremy Bullins, son premier succès en NASCAR Nationwide Series.

Auteur de la pole position Joey Logano s’est classé sixième sous le drapeau à damier après être remonté de la quinzième place lors du dernier quart de la course.

Cette course de Charlotte est à oublier pour le leader du classement général, Ricky Stenhouse Jr. qui a passé vingt-deux tours dans les garages le temps que ses mécaniciens réparent son arbre de transmission. Le pilote de la Roush Fenway Racing s’est finalement classé vingt-sixième et conserve la tête du championnat pour treize points sur Elliott Sadler.

Danica Patrick a pris la treizième place de cette épreuve après s’être retrouvée à un tour en début de course lorsqu’un drapeau jaune causé par l’explosion du moteur d’Angela Cope a interrompu un cycle d’arrêts sous drapeau vert. La pilote de la JR Motorsports a réussi à revenir et à terminer la course dans le tour du leader.

Bien que deuxième, l’épreuve de Denny Hamlin n’a pas été de tout repos puisque ses mécaniciens ont été contraints de changer le carburateur en cours d’épreuve car le pilote de la Joe Gibbs Racing n’avait pas la vitesse nécessaire dans les lignes droites. Cette opération a été réalisée lors de la neutralisation causée par Travis Pastrana au tour 60.

Denny Hamlin : “Je me suis plaint du moteur très rapidement. Je voulais avoir la vitesse que nous avions en début de week-end. Nous avons remplacé le carburateur, mais cela n’a rien changé. Nous sommes redescendus en quatorzième position jusqu’à ce que nous ayons une bonne tenue de route. Ensuite nous avons pu remonter. Nous étions performants sur les longs runs. Je dois être meilleur sur les ajustements à effectuer en course. J’ai l’impression d’envoyer mon chef d’équipe dans la mauvaise direction.”

Travis Pastrana s’est fait remarquer à plusieurs reprises ce week-end. Tout d’abord lors des qualifications lorsqu’il est parti en tête à queue, puis en course où il est parti à la faute à deux reprises. Pastrana s’est classé vingt-quatrième à cinq tours.

Le rookie de la saison 2011, Timmy Hill n’a pas réussi à passer l’inspection d’après-course. La Ford Mustang n°41 a été mesurée trop basse à l’avant. Si la NASCAR décide de pénaliser l’écurie, les sanctions seront connues dans les jours à venir.

commodo id Sed adipiscing sed libero. ut felis consequat.