Chevrolet Detroit Belle Isle Grand Prix : faits et déclarations

Faits :

Un nouveau doublé pour l’équipe Ganassi une semaine après celui d’Indianapolis, une vingt-huitième victoire en carrière pour Scott Dixon (il dépasse ainsi Johnny Rutherford. Ndlr) et un second podium cette année pour Simon Pagenaud, voici les informations principales à retenir de la course de Detroit. Après trois secondes places cette année, Scott Dixon avait certainement à cœur de monter à tous ses adversaires qu’il était capable de retrouver le chemin de la Victory Lane, une chose qui ne lui était pas arrivée depuis Motegi 2011. Et c’est effectivement ce qu’il a réussi à faire au terme d’une course mouvementée et interrompue au drapeau rouge après l’accident de James Hinchcliffe (suite à une dégradation anormale de la piste. Ndlr).

Finalement réduite à 60 tours, tous menés par Scott Dixon, l’épreuve de Detroit a encore une fois été animée ! Franchitti, le champion en titre, est revenu de la quatorzième place sur la grille pour finalement offrir à son équipe un nouveau doublé cette année ! Les deux hommes devancent Pagenaud, auteur d’une course solide et d’un dépassement net et sans bavures sur Will Power, pour former un trio 100% Honda… sur les terres de Chevrolet !

Will Power termine quatrième juste devant Oriol Servia auteur une nouvelle fois d’une remontée fantastique. Depuis le début de saison, l’Espagnol a gagné 73 places entre sa position de départ et celle à l’arrivée (une moyenne de 12,1 places gagnées par course. Ndlr) ! La sixième place revient à un pilote ayant connu des fortunes diverses sur le tracé urbain de Belle Isle : Tony Kanaan. En effet, en 2000 c’est ici que le Brésilien s’était crashé violemment dans le virage 7 et avait subi des blessures au bras et aux côtes… Pour cette même raison, Kanaan n’avait pas participé à la course en 2001 (la dernière épreuve à laquelle il n’a pas pris part dans sa carrière. Ndlr) mais s’est sorti de tous les pièges en 2007 (dont un accident en fin de course. Ndlr) pour s’imposer devant Danica Patrick.

Au championnat Will Power conserve la tête (232 pts) devant Dixon (206 pts) et Castroneves (177 pts) qui conserve sa troisième place au général un seul point devant Franchitti et Hinchcliffe (176 pts).

Déclarations :

Scott Dixon (1er) : “Je suis ultra heureux pour l’équipe. Un deuxième doublé une semaine après Indianapolis est fantastique. Dario a certainement dû s’employer avec ses pneus tendres pour obtenir cette seconde place. Merci aux fans d’être resté malgré cet imprévu plutôt surprenant. Aux restarts j’ai préféré assurer car j’avais l’impression d’être sur une patinoire tellement la voiture glissait aux virages 6 et 7. Je tiens à remercier les officiels et les techniciens de Detroit pour avoir pu remettre la piste en état afin de disputer les 15 derniers tours. C’était un superbe week-end, j’espère qu’on reviendra régulièrement sur cette piste désormais.”

Dario Franchitti (2ème) : “Je pensais avoir une chance de dépasser Scott dans les premiers tours après le restart mais il était trop rapide. Mon aileron avant endommagé en début de course m’a causé pas mal de sous-virage. Je suis heureux de finir deuxième derrière mon équipier surtout après la qualification que j’ai connue.”

Simon Pagenaud (3ème) : “C’est une journée incroyable pour Honda. Les motoristes ont fourni un travail fantastique et je tiens à remercier toute mon équipe qui me permettent de me battre avec des équipes comme Ganassi et Penske alors que nous n’avons qu’une seule voiture. Je suis comme dans un rêve, c’était un jour fantastique pour nous.”

Will Power (4ème) : “Nous voulions cette victoire pour Roger et Chevrolet mais nous n’avons pas pu tenir la distance malheureusement. Il y a beaucoup à apprendre de cette course pour revenir plus fort au Texas. Nous sommes encore en tête du championnat et j’ai hâte de piloter de nouveau sur ovale.”

Oriol Servia (5ème) : “C’est notre seconde course avec le moteur Chevrolet et nous sommes encore dans le top-5, je suis ravi. Quand je me suis crashé au essais le samedi matin, j’ai forcé mes gars à travailler dur mais nous n’avons pas été capables de remettre la voiture en état pour les qualifications. De toute façon nous ne baissons jamais les bras peu importe notre place au départ. C’est dommage que nous n’ayons pas pu offrir un podium ou une victoire à Chevrolet aujourd’hui mais la vie est parfois comme ça.”

Alex Tagliani (10ème) : “C’était notre première course sur un circuit urbain avec Honda et nous avons fait du bon travail. Je suis fier de l’équipe, les mécaniciens ont fait un super travail puisque notre voiture était très compétitive. Nous nous sommes bien qualifiés et nous avons fait le meilleur tour en course. C’est frustrant de connaître des situations malchanceuses mais ça nous rendra plus fort. Je suis content de terminer dans le top-10 mais nous sommes maintenant concentrés sur le Texas afin de tenter de remporter la course.”

Sébastien Bourdais (ab) : “Nous étions bien parti pour connaître une bonne journée… C’est dommage qu’EJ Viso ait un peu bouchonné en début de course, il était vraiment très lent. Nous avons pu économiser de l’essence comme jamais et ainsi nous étions bien placé pour suivre une stratégie à deux arrêts. Malheureusement nous avons connu un problème moteur, une perte de puissance. Nous avons décidé d’arrêter car nous n’avons pas trouvé ce qui n’allait pas.”

James Hinchcliffe (ab) : “Je n’ai jamais vu une chose pareil. Dès le cinquième tour les morceaux de piste se détachaient et les débris étaient partout. C’était difficile de les éviter. Au tour précédent mon accident j’ai touché un gros bloc avec mon aileron avant. J’ai tout de suite demandé à mon équipe si tout était ok mais au virage 6 j’ai roulé sur un morceau de bitume et ma voiture a décollé. J’étais un passager. Pourtant je peux vous assurer que j’ai pris la même trajectoire que pour les vingt tours précédents…”

nunc ut efficitur. elit. eget quis, pulvinar adipiscing ipsum tristique facilisis id,