Tony Stewart : ‘Au mauvais endroit au mauvais moment’

Tony Stewart a certes terminé l’épreuve de Dover, mais à soixante-neuf tours en vingt-cinquième position. Pris dans le premier accident de la journée au neuvième tour, le triple champion NASCAR Sprint Cup Series a passé de longues minutes dans les garages afin de réparer et revenir en piste avec une voiture atteignant la vitesse minimum.


Cet accident a entraîné un drapeau rouge de près de vingt minutes pour nettoyer correctement la piste et emmener les treize voitures impliquées dans les garages. L’accident est parti d’une touchette entre Stewart et Landon Cassill. Regan Smith est lui aussi venu percuter l’arrière de la Chevrolet n°14, mais avec trois voitures en travers il était compliqué pour le reste du peloton de passer sans encombre.

Juan Pablo Montoya, Scott Speed, David Gilliland, Reed Sorenson, Michael McDowell, Dave Blaney, Casey Mears, Stephen Leicht et Travis Kvapil ont ainsi été impliqués.

Tony Stewart : “Landon a essayé de prendre la trajectoire basse. Nous étions simplement au mauvais endroit au mauvais moment. Ce n’est pas de la faute de Regan. Il était juste derrière nous. Il ne pouvait aller nulle part. Ce n’est vraiment pas une bonne chose en début de course. La voiture est pliée, c’est un week-end de merde. En partant de si loin je ne pouvais pas être aussi patient que souhaité.”

Touché par Stewart, Landon Cassill ne rejette pas la faute sur le multiple champion, estimant que c’est un simple fait de course.

>

Landon Cassill : “Je n’ai pas senti Stewart me toucher. Je ne sais pas s’il l’a fait. J’ai été passé par le n°1 et j’essayais de rester à l’intérieur. Tony est un pilote très patient, l’un des meilleurs. C’est vraiment dommage de détruire une voiture de la sorte. Je déteste cela pour mes gars et toutes les autres équipes impliquées. Nous avons un long mois de juin qui nous attend. Nous devons travailler aussi dur que le week-end dernier à Charlotte. Nous allons continuer de progesser à Pocono puis au Michigan.”

diam at ut sit in Lorem ipsum Donec