Hunter-Reay s’impose sur le Milwaukee Mile !

Ryan Hunter-Reay ne s’était plus invité sur la Victory Lane depuis l’épreuve de Loudon l’année dernière. C’est désormais chose faite à Milwaukee où le pilote Andretti Autosport a pu prendre la tête, lorsqu’Helio Castroneves a connu quelques problèmes, pour ne plus la quitter. Avec 84 tours menés, l’Américain renoue avec la victoire sur un circuit qui l’avait vu triompher en 2004 pour le compte de l’équipe Herdez en Champ Car.

La deuxième position revient à Tony Kanaan, vainqueur ici en 2006 et 2007, devant le très véloce James Hinchcliffe auteur d’un dépassement par l’extérieur sur Oriol Servia ! Le Canadien fait la très bonne opération du jour puisqu’il s’empare de la deuxième place au championnat au détriment de Scott Dixon… Oriol Servia termine une nouvelle fois dans le top-5 en s’élançant des profondeurs du classement (20ème sur la grille. Ndlr) juste devant E.J. Viso auteur d’une course solide sur le Milwaukee Mile.

Le plus gros accident de cette course est à mettre à l’actif de Takuma Sato, le japonais entraînant James Jakes dans le mur. L’équipier de Justin Wilson (vainqueur au Texas et victime d’une casse moteur à Milwaukee. Ndlr) reste pour l’instant sur un seul top-10 depuis le début de saison…

Mauvaise mayonnaise pour les favoris

Retardée de plus d’une heure par la pluie, l‘épreuve de Milwaukee s’est disputée sur une piste ‘verte’ (sans véritable adhérence. Ndlr) en début de course. Les réglages issus des essais ont certainement dû être modifiés par toutes les équipes durant la première partie de course ce qui a quelque peu bouleversé la hiérarchie entrevue la veille lors des qualifications. Ainsi Rubens Barrichello qui partait troisième n’a pu terminer qu’à une lointaine dixième position, Scott Dixon – qui a écopé d’un drive-through non justifié au 124e tour – termine onzième juste devant le leader du championnat Will Power qui a bataillé toute la course pour rester dans le tour du leader…

C’est encore pire pour Dario Franchitti qui partait pourtant de la pole position… Au restart qui suivait la quatrième intervention du Safety Car, l’Ecossais touchait son adversaire Ryan Briscoe et endommageait quelque peu sa suspension. Quelques secondes plus tard la monoplace bleue de Franchitti s’en allait même heurter le mur, heureusement sans gravité. Le vainqueur de l’Indy500 2012 voyait ainsi sa course s’arrêter là, pour le plus grand soulagement de ses adversaires directs au championnat Simon Pagenaud et Tony Kanaan.

Will Power reste leader

Au championnat, l’Australien Power mène toujours avec 274 points mais il devance désormais James Hinchcliffe auteur d’une saison remarquable jusque là (243 pts). Le Canadien se place en digne héritier de Dan Wheldon et pourrait même créer la surprise en fin de saison ! Scott Dixon passe troisième après sa course en demi-teinte à Milwaukee devant Hunter-Reay. Simon Pagenaud reste sixième du championnat malgré sa treizième position à l’arrivée.

La prochaine manche aura lieu sur l’Iowa Speedway la semaine prochaine. Un ovale qui a vu l’équipe Andretti Autosport toujours très à son aise avec trois victoires en cinq éditions.

Praesent Donec mi, sed neque. lectus