Doublé Andretti en Iowa

Vainqueur sur le Milwaukee Mile Ryan Hunter-Reay a doublé la mise en remportant l’épreuve disputée sur l’Iowa Speedway. Le pilote de la Andretti Autosport revient ainsi à trois longueurs du leader du championnat, l’Australien Will Power. Cette course a été retardée de quarante minutes à cause d’un orage.

Hunter-Reay comptait 1,2223 secondes d’avance sur son coéquipier de la Andretti Autosport, Marco Andretti, au 247ème des 250 tours lorsque la Britannique Katherine Legge a tapé le mur extérieur à la sortie du virage n°2. L’épreuve s’est ainsi terminée sous régime de neutralisation.

Ryan Hunter-Reay : “C’était un défi. Nous glissions un peu plus aujourd’hui. Je dois remercier Marco. Il est venu pour tester. Il nous a donné ses réglages que nous avons à peine ajusté. Nous avons roulé dur avec Marco, mais c’était propre. C’est super d’avoir un coéquipier comme lui. Nous sommes très heureux de revenir sur la Victory Lane.”


Andretti, vainqueur de ctte épreuve en 2011 a décroché son premier podium cette saison. Tony Kanaan, deuxième le week-end dernier, signe de nouveau une bonne performance en se classant troisième. Scott Dixon a pris la quatrième place alors qu’après être parti de la dernière place le Français Simon Pagenaud a rallié le drapeau à damier en cinquième position.

Marco Andretti : “La voiture est devenue très bonne lors du deuxième relais. Je pense qu’avec le recul nous aurions dû mettre un autre tour supplémentaire sur l’aileron avant pour être difficile à battre en fin de course, mais nous avons gardé la monoplace en l’état ce qui nous a procuré beaucoup de sous-virage. C’est un bon travail d’équipe. Bravo à Ryan.”

Avec ce succès les pilotes de la Andretti Autosports ont remporté les quatre dernières courses disputées sur short track. Ryan Hunter-Reay en compte trois.

Impliqué dans un accident au 68ème tour Will Power a permis à ses adversaires de se rapprocher au classement. Si l’Australien conserve la tête du classement il voit revenir le vainqueur du soir à trois points alors que Scott Dion n’est qu’à douze longueurs. Le pilote néo-zélandais a connu un problème de grip en fin d’épreuve ce qui l’a empêché de défendre pleinement ses chances notamment lorsqu’il s’est fait dépasser par par les deux pilotes Andretti.

Sensé partir de la pole postion, Dario Franchitti n’a même pas vu le drapeau vert puisque sa monoplace s’est mise à fumer lors du dernier tour derrière la voiture de sécurité. Double vainqueur sur cette piste l’Écossais avait signé sa vingt-huitième pole en carrière, dépassant ainsi Al Unser à la huitième place. C’est donc Helio Castroneves qui a hérité de la tête de la course à l’agitation du drapeau vert et a mené les 51 premiers tours. Le Brésilien effectuera un total de 133 boucles en tête.

Dario Franchitti : “C’était un bruit très étrange. J’ai juste eu le temps de prévenir à la radio.”

La course est partie sous drapeau jaune, puisqu’Alex Tagliani a calé dans la ligne droite arrière.

dolor mattis in Praesent vulputate, adipiscing elit. justo id ut