Kentucky – Austin Dillon ouvre son compteur en NASCAR Nationwide !

Austin Dillon aura attendu son vingt-sixième départ en NASCAR Nationwide Series pour remporter son premier succès. Auteur de la pole position il a tout simplement écœuré ses adversaires en s’imposant avec 9,828 secondes sur son plus proche rival, Kurt Busch. Huit pilotes seulement ont bouclé les 200 tours de cette épreuve.

En s’imposant de la sorte le pilote de la Richard Childress Racing a établi un nouveau record, puisqu’il a mené 192 tours soit le plus grand nombre pour un vainqueur sur un ovale d’un mile et demi.

Ce succès est cependant terni par une voiture non-conforme, l’arrière ayant été mesuré trop bas à l’isssue des contrôles effectués après la course. Une pénalité tant en terme de points que financière devrait être appliquée mardi prochain ce qui aurait pour effet de lui faire perdre la tête du championnat. En effet, grâce à ce succès il compte deux points d’avance sur son coéquipier Elliott Sadler en tête du classement.


Peu après la mi-course Dillon a pris un tour à son coéquiper et ancien leader du classement général, Elliott Sadler. Ce dernier terminera en neuvième position, en tant que premier pilote à un tour.

Le top-5 de cette épreuve est complété par Kevin Harvick, Michael Annett et Justin Allgaier alors que Sam Hornish Jr., Brad Keselowski, Ricky Stenhouse Jr., Elliott Sadler et James Buescher sont classés dans les dix premiers.

Austin Dillon : “J’étais survireur tout au long de la course. Je l’étais de plus plus en plus et j’arrivais pas à rouler aussi droit que je le souhaitais pour ne pas détériorer les pneumatiques. J’ai dû contre-braquer toute la course. Le dernier ajustement m’a permis d’être suffisamment sous-vireur pour bien sortir des virages. Nous savions Kurt très bon, mais notre voiture était encore plus forte.”

Kurt Busch espérait revenir sur Dillon lors du dernier segment sous drapeau vert, mais c’était sans compter sur le pilote de la Richard Childress Racing, simplement intouchable.

Kurt Busch : “Austin Dillon était le plus rapide. Félicitations à toute son équipe. C’est super de le voir progresser. Je pensais que nous pouvions nous battre avec lui pour la gagne. Je m’attendais à ce qu’il soit plus rapide que nous sur les vingt premiers tours.”

Relégué à 4,1 secondes de Dillon à quelques tours de l’arrivée, Kurt Busch a terminé l’épreuve sur cette cylindre, ce qui lui a fait perdre quelques secondes supplémentaires jusqu’au drapeau à damier, mais il a cependant pu conserver la deuxième place.

quis, ipsum fringilla tristique nec felis eleifend libero. dolor consectetur ut tempus