Kentucky – et de trois pour Brad Keselowski

Brad Keselowski s’est construit une avance suffisante et a économisé le carburant nécessaire dans le dernier run sous drapeau vert pour se rendre sur la Victory Lane à l’occasion des Quaker State 400 disputés sur le Kentucky Speedway et ce malgré l’utilisation de sa voiture de réserve.

Vendredi, alors qu’il effectue son premier tour lors de la première séance d’essais Keselowski croise sur sa route un certain Juan Pablo Montoya et endommage sa voiture principale. Les mécaniciens de la Penske Racing décident de préparer sa voiture de réserve.

Brad Keselowski : “Maintenant nous pouvons regarder devant nous. Ne ne sommes plus obligés de voir derrière, ce qui est important.”


Kasey Kahne a pris la deuxième place à 4,399 secondes de Keselowski après avoir connu un problème à une roue au tour 52. Denny Hamlin, Dale Earhardt Jr. et Jeff Gordon complètent le top-5 alors que le poleman, Jimmie Johnson, s’est classé sixième permettant à la Hendrick Motorsports d’avoir ses quatre voitures dans le top-6.

Brad Keselowski : “Cela montre l’importance du travail d’équipe. Ces gars sont juste incroyables. Ils ont assemblé la voiture par 100 °F en une heure même pas, quarante minutes. Je suis fier de ces gars.”

Cette course s’est jouée à la consommation. Hamlin devant économiser du carburant a dû se résoudre à laisser la deuxième place à Kahne. Si beaucoup de pilotes se seraient contentés de la quatrième place, Dale Earnhardt Jr. s’est pour sa part montré déçu, la victoire du Michigan lui ayant ouvert l’appétit.

Dale Earnhardt Jr. : “Nous sommes prêts à gagner. C’était super d’être sur la Victory Lane l’autre week-end, je ne compte pas être aussi patient cette fois-ci.”

Le champion en titre, Tony Stewart, a connu une course sans. Des problèmes mécaniques dès le 26ème tour l’ont forcé à repasser par la voie des stands. Ses mécaniciens ont mis plus de trente tours à réparer. Le pilote de la Chevrolet n°14 s’est finalement classé trente-deuxième et plonge de la cinquième à la neuvième place au classement.

La course de la Stewart-Haas Racing est à oublier puisqu’au tour 210 Ryan Newman a explosé son moteur avant de partir la faute du fait de l’huile répandue sur la piste. Newman a embarqué Regan Smith dans cet accident. Newman chute de trois places au classement et se retrouve quinzième, une bien mauvaise opération pour lui, puisqu’il voit Kasey Kahne et Kyle Busch lui passer devant en vue des wild cards.

Pour rappel les wilds cards seront distribuées aux deux pilotes ayant le plus de victoire de la onzième à la vingtième place. Busch (douzième), Kahne (quatorzième), Newman et Logano (quinzième ex-æquo) sont les quatre pilotes à avoir une victoire cette année.

Vainqueur la semaine dernière pour la première fois de sa carrière sur un circuit routier, Clint Bowyer a été impliqué dans un accident au tour 166 lorsque Newman a poussé Logano, ce dernier allant taper la Toyota de Bowyer dans le tri-ovale. Le pilote de la Michael Waltrip Racing a été contraint de repasser par les stands et de perdre un tour, qu’il récupèrera lors de la neutralisation consécutive à l’explosion moteur de ce même Newman.

Donec efficitur. dictum dolor. libero velit, in id, quis, Aenean felis sed