29ème Pole Position pour Dario Franchitti

Les rues de Toronto sont un lieu particulier pour Dario Franchitti. C’est ici en 1997 que l’Ecossais alors pilote Hogan Racing décrochait sa première Pole Position en carrière. 15 ans plus tard, Franchitti est toujours aussi à son aise sur le tracé canadien comme en témoigne sa nouvelle Pole Position décrochée au nez et à la barbe de l’expert en la matière, Will Power.


Alors que l’Australien détenait la première place à quelques secondes du drapeau à damier, le pilote Chip Ganassi Racing lançait un nouveau tour lancé. Au final, le quadruple champion exécuta un tour parfait en 59.3510sec soit 25 millièmes de mieux que son adversaire pour décrocher sa 29ème Pole en carrière.

La deuxième ligne sera composé d’anciens compères de la Formule Un et du ChampCar puisque Justin Wilson devancera un fabuleux Sébastien Bourdais qui a démontré tout son talent sur un circuit qu’il apprécie particulièrement. Pour la première fois de la saison, le pilote Dragon Racing peut envisager visiter la Victory Lane, un lieu qu’il n’a plus connu en “Formule Indy” depuis 2007.

Scott Dixon et Alex Tagliani sont les deux derniers pilotes à s’être qualifiés dans le Firestone Fast Six.

Parmi les déceptions de ces qualifications, signalons la 14ème place de Ryan Briscoe mais surtout le raté de l’écurie KV Racing Technology qui n’est jamais parvenue à mettre le doigt sur les bons réglages. Au final, Tony Kanaan est leur meilleur représentant en 18ème position tandis que Rubens Barrichello et E.J. Viso s’élanceront respectivement depuis les 20ème et 25ème positions.

Enfin Simona de Silvestro confirme la bonne tenue du V6 Lotus revue et corrigé puisque la “Miss Suisse” a réalisé un honnête 21ème chrono.

fringilla et, libero sit quis id mattis commodo