Chicagoland – James Buescher revient de l’enfer

Sur la Victory Lane James Buescher pouvait laisser éclater sa joie après avoir remporté les American Ethanol 225 sur le Chicagoland Speedway. Le pilote de la Turner Motorsports est pourtant passé tout près de l’élimination dans la course au titre. En effet, le pilote de la Turner Motorsports a été contraint de changer de carburateur en début de course. Lorsqu’il revient en piste il a deux tours de retard et ses chances de victoires sont proches du néant.

Il lui faudra attendre le 107ème tour pour revenir dans le tour du leader. Dès lors il doublera un a un ses adversaires pour aller cueillir son troisième succès de l’année et ainsi se replacer dans la course pour le titre de champion.


James Buescher : “Nous avons eu des problème au début. Nous perdions de la puissance. Nous avons alors décidé de passer par les stands pour changer de carburateur. Le truck a alors pris vie. À partir de là il fallait récupérer les tours de retard et revenir sur la tête de course. Nous avions juste à dépasser vingt autres trucks pour gagner.”

Brendan Gaughan, à la recherche de sa première victoire depuis près de neuf ans n’est pas passé loin de décrocher le gros lot, mais il a perdu toute chance lors du dernier restart après avoir fait patiner ses pneumatiques. Il se classe finalement deuxième à 247 millièmes de Buescher.

Brendan Gaughan : “J’y pense tous les jours depuis neuf ans. Je pense que ce soir pouvait être notre nuit. C’était une belle course avec du très bon équipement fourni par Richard Childress.”

Dans le dernier tour de la course le leader du classement général, Timothy Peters a joué la carte de la sécurité en terminant troisième, alors qu’il était en tête sous le drapeau blanc. Il devance Matt Crafton et Parker Kligerman pour le top-5.

Cale Gale, Ron Hornaday Jr., qui est devenu le second pilote de l’histoire à boucler plus de 50 000 tours en Truck Series, Jason Leffler, Jason White et David Starr qui prenait son trois-centième départ, devenant ainsi le sixième pilote à accomplir pareille performance, complètent le top-10.

Parti de la pole position, Justin Lofton est allé taper le mur à six tours du but ce qui a contraint les officiels à sortir le drapeau jaune pour la septième et dernière fois de la soirée.

Dernier pilote à avoir franchi un cap important à l’occasion de cette course, Todd Bodine. Il est devenu le premier pilote à prendre le départ d’au moins trois-cent courses dans chacune des divisions nationales de la NASCAR. Il ne s’est classé que dix-huitième.

consectetur ut Aenean Aliquam diam leo mi, odio elementum