Joey Logano détient la clé des transferts

Alors que la NASCAR Sprint Cup Series débarque à Pocono pour la seconde fois de la saison, un pilote attire l’attention des journalistes en la personne de Joey Logano. Non seulement le pilote de la Joey Gibbs Racing est le dernier vainqueur en date sur cette piste atypique, mais il peut également devenir le premier pilote à signer trois poles de suite sur cette piste depuis Bill Elliott (1984/85 – ndlr.). De plus il est en fin de contrat et personne ne sait de quoi son avenir sera fait.

Arrivé à temps complet en 2009 pour remplacer Tony Stewart dans la Toyota Camry n°20, Joey Logano avait fait quelques apparitions ratées l’année précédente histoire de prendre de l’expérience. La pression médiatique couplée à son lancement précoce en NASCAR Sprint Cup Series n’ont fait que le desservir, tant et si bien qu’il ne compte à ce jour que deux victoires en carrière.

Cette semaine les responsables de la Joe Gibbs Racing ont reconnu avoir lancé Logano trop tôt dans le grand bain, avec une à deux saisons d’avance, pour palier le départ de Tony Stewart. C’est la première fois depuis les débuts de Logano que ses patrons s’expriment ainsi.


S’il y a quelques semaines J.D. Gibbs avait fait de la prolongation de contrat de Logano sa priorité, la situation a quelque peu changé. La victoire obtenue à Pocono il y a deux mois, jouait en la faveur du natif de Middletown dans le Connecticut, le départ de Matt Kenseth de la Roush Fenway Racing a considérablement changé la donne. Tout semble indiquer que le champion 2003 sera dans la Toyota Camry n°20 la saison prochaine avec Home Depot comme sponsor.

Si Logano veut rester à la Joey Gibbs Racing il doit donc trouver un sponsor pour l’ensemble de la saison sous peine de ne faire que quelques courses de Cup et l’intégralité du championnat en Nationwide.

La suspension d’A.J. Allmendinger ouvre également les portes de la Penske Racing à Joey Logano, qui pourrait ainsi continuer sa carrière dans une écurie de premier ordre. Cependant, la lutte pour se volant s’annonce compliquée. Sam Hornish Jr. part avec une longueur d’avance puisqu’il roule à temps complet pour l’écurie en Nationwide et remplace Allmendinger depuis quelques semaines.

Le triple champion IndyCar et vainqueur de l’Indy 500 2006 n’a pas caché son envie de revenir à temps complet en Sprint. Brian Vickers, Ryan Newman et Trevor Bayne sont également des noms régulièrement cités pour récupérer le second volant Penske.

Sed Nullam dolor. porta. tristique ut non dapibus eleifend Donec mi,