Delta Wing frappe de nouveau à la porte de l’INDYCAR

Le projet Delta Wing avait secoué le monde du sport automobile américain lorsque ses concepteurs (le designer Ben Bowlby, Dan Gurney via son écurie All American Racers, le fondateur de l’ALMS le propriétaire d’Elan Technologies Don Panoz, Chip Ganassi et le propriétaire d’Highcroft Racing Duncan Dayton) avaient présenté leur projet de monoplace d’IndyCar 2012. Depuis la voiture a été évincé au profit de Dallara mais la voiture aux airs de “Batmobile” a réussi une reconversion réussie en endurance.


Pourtant, voilà que la Delta Wing frappe de nouveau à la porte de l’INDYCAR. Cette fois-ci non pas pour la catégorie Reine mais pour la série préparatrice, l’Indy Lights. L’anti-chambre de l’Indycar remplacera ses actuelles Dallara présentes depuis 2002 par une voiture plus modernes en 2014. L’apel d’offres à commencé et Delta Wing a déposé sa candidature.

Tony George Jr., le fils de Tony George, et Directeur de l’Indy Lights a été le fer de lance du projet “monoplaces 2014”. Très justement, George Jr. a déclaré qu’un groupe comme Delta Wing qui souhaite profiter de la notoriété de l’Indy Lights pour démocratiser ses voitures est flatteur pour la série mais pourrait également provoquer une rupture avec ce que tous les spécialistes ont connu jusque là. Or, on ne rigole pas avec la tradition aux Etats-Unis et toute tentative de balayer d’un revers de manche l’histoire de la monoplace américaine serait vu d’un mauvais oeil.

Avec son profil actuel, il est évident que la Delta Wing trancherait radicalement avec les monoplaces actuelles d’Indy Lights mais davantage encore avec sa grande soeur l’IndyCar. Or, l’objectif de l’Indy Lights est de préparer ses pilotes et écuries aux monoplaces d’IndyCar en leur proposant un matériel semblable. Dans ce cas de figure, il est évident que la Delta Wing ne serait pas la meilleure école pour former les jeunes pilotes au sommet de la pyramide des monoplaces.

Sont également en course pour fournir la prochaine monoplace : Swift Engineering, Dallara, le constructeur français Mygale ainsi qu’un tout nouveau constructeur crée spécialement pour le projet Indy Lights.

Le choix final de la série sera rendu public courant septembre.

ut ut Aliquam felis in libero tempus