Stenhouse peut-il doubler la mise ?

Ricky Stenhouse Jr, pilote de la Ford Mustang n°6 de la Roush Fenway Racing (RFR) en NASCAR Nationwide Series, est toujours dans la course à sa propre succession en tant que champion 2012. Il est en lutte pour le titre avec trois autres pilotes, qui sont Elliott Sadler (n°2 One Main Financial Chevrolet), Austin Dillon (n°3 Bass Pro Shops Chevrolet) et Sam Hornish Jr (n°12 Alliance Truck Parts Dodge).

Si son avenir est assuré pour 2013, avec son intégration dans la voiture n°17 en remplacement de Matt Kenseth en NASCAR Sprint Cup Series, son objectif principal est désormais de remporter pour la seconde année consécutive le titre de champion de la deuxième division de la NASCAR.

Lors des 10 dernières courses l’écart entre Elliott Sadler – en quête de son premier titre et actuel leader du classement – et le jeune pilote natif du Mississippi n’a pas évolué. Stenhouse est resté au contact de son adversaire principal. Sur cette période il a réalisé 5 top5, 7 top10 et deux poles, mais également un accident à Dover et une 25ème place au Michigan. Sur la même période Sadler a ramené 4 top10 et surtout 2 victoires (Chicago et Iowa).

Stenhouse a les épaules pour aller chercher ce second titre, il a été capable en 2011 de remonter au classement pour aller chercher Elliott Sadler. Il reste 12 courses au pilote Roush pour rattraper son retard de 13 points ce qui est aisément réalisable.

Les résultats sont là, avec 3 victoires, 12 top5 et 16 top10 en 21 courses, mais il ne faut pas perdre de gros points sur des accidents ou des problèmes de fiabilité tant le championnat est relevé. Parmi les courses à suivre, il y a 7 pistes intermédiaires (entre 1 et 2 miles) et 4 short track (inférieur à 1 mile).

La saison dernière, Stenhouse a réalisé 6 top5 et 9 top10 sur les neuf dernières courses. Sera-t-il capable de rééditer ses performances ? Ne va t-il pas lâcher du lest maintenant qu’il a un baquet à temps complet en Sprint Cup pour 2013 ? Réponse dans les prochaines semaines…

elit. ut venenatis leo neque. Aenean dolor. sem, eleifend commodo id