Sonoma : un challenge pour Legge, un podium pour Bourdais ?

Ce matin, Katherine Legge va faire son retour dans le baquet d’une monoplace d’IndyCar sur un circuit routier. En effet, engagée à temps complet aux côtés de Sébastien Bourdais en début de saison, la pilote britannique s’est vu contrainte de partager son volant avec Bourdais suite au départ du motoriste Lotus. Elle pilote sur ovales, lui sur routiers.

Mais pour l’épreuve de Sonoma, Chevrolet a réussi à apporter un V6 supplémentaire pour permettre à Legger de courir. Mais ce “cadeau” du motoriste de Detroit apporte également son lot de pression pour Legge. En effet, après un mois et demi passé à regarder les courses sur le muret des stands, la Britannique a dû suivre un entraînement spécifique pour se réacclimater au pilotage physique d’une monoplace de 700 chevaux sur un routier.


Je me suis juste beaucoup entraîné pour me tenir prête pour ça (le pilotage sur routiers). J’ai piloté sur le simulateur, j’ai regardé des vidéos sur internet, j’ai demandé à l’écurie de me fournir des données. Je veux dire par là que je fais tout ce que je peux en dehors de la voiture. Mais il n’y a rien qui puisse remplacer le vrai pilotage d’une voiture.“, a expliqué Legge.

Pour son retour, Legge s’est fixée un objectif ambitieux. Avec 27 voitures engagées pour cette épreuve, le pilote Dragon Racing a avoué vouloir intégrer le top-12 et se rapprocher autant que possible des chronos de son coéquipier.

J’ai juste besoin d’être aussi proche que possible des chronos de Sébastien parce que nous allons quasiment utiliser les mêmes réglages avec la même voiture. Je pense qu’un top-12 serait génial, mais je n’ai pas été dans la voiture pendant si longtemps. Un top-12 serait un super résultat.

Pour autant, ce ne sera pas une tâche évidente si l’on regarde les dernières performances du Français. Quatrième à Mid-Ohio avoir menacé Simon Pagenaud pour le gain du podium, auteur de tours aussi rapides que les leaders, Bourdais semble au meilleur de sa forme comme au plus belles heures de sa période ChampCar où il décrocha quatre titres de champion. Le week-end prochain, sur un circuit très technique, le pilotage et l’agressivité de Bourdais devrait faire des merveilles. L’occasion de monter sur son premier podium depuis son retour en IndyCar.

eget luctus amet, fringilla efficitur. adipiscing in vel,