Bristol – des changements, quels changements ?

La course de NASCAR Camping World Truck Series sur le Bristol Motor Speedway était la première d’une série nationale sur la nouvelle configuration de l’ovale du Tennessee. Finalement, malgré les changements opérés, la physionomie de la course n’a pas différé de cinq dernières éditions courues sur l’ancien profil.

La nouvelle configuration de l’ovale de Bristol devait supprimer la trajectoire extérieure et rendre difficile, voire impossible les dépassements par le haut de la piste. Ce n’est pourtant pas ce qui s’est déroulé lors de l’épreuve de Truck.


Parti de la deuxième place, Timothy Peters a mené l’intégralité des 204 tours. Pire après avoir pris la tête à la sortie du virage n°2 du premier tour il n’a jamais été menacé par qui que ce soit.

Si la ligne la plus proche du mur ne permet plus de faire la différence et n’est donc plus utilisée, celle qui se situe en milieu de piste et qui devient de facto la nouvelle trajectoire extérieure, rend les dépassements par l’intérieur extrêmement compliqués voire impossible.

Très critiques à l’issue du week-end du mois de mars les fans seront-ils de nouveau remontés en fin de week-end, car cette épreuve de Truck a ressemblé à celles disputés ces cinq dernières années, comme si les changements n’avaient servi à rien. Rendez-vous vendredi soir pour la Nationwide puis la nuit suivante pour la Sprint Cup.

pulvinar libero eget ut Curabitur dolor amet, diam vulputate,