Essais libres 1 : Power donne le rythme

Il y a une semaine lors des tests organisés à Sonoma par l’INDYCAR, Will Power s’était montré satisfait mais savait qu’il lui restait quelques dixièmes à aller chercher pour aller concurrencer les voitures Ganassi. Ce week-end, après les premiers essais libres, l’Australien et son équipe peuvent être soulagés puisqu’ils ont entamé ce week-end de la meilleure des manière.

En effet à l’issue de la première séance d’essais libres, l’actuel leader du championnat s’est montré le plus rapide grâce à un tour posté en 1.18.6887. Malgré des conditions météorologiques délicates notamment à cause d’un fort vent dans le virage 3, Power a réussi à rester sur la piste et nous a gratifié encore une fois de superbes travers.


Derrière lui, le deuxième chrono est revenu à son coéquipier Ryan Briscoe. Alors que l’on attendait Helio Castroneves en haut de la feuille des temps, c’est finalement le second Australien de l’écurie Penske qui s’est mis en évidence à seulement 190 millièmes de secondes. S’il continue sur ce rythme, Briscoe pourrait apporter une aide bienvenue à Power dans sa quête du titre.

Derrière les deux monoplaces Penske, Simon Pagenaud a retrouvé son excellent rythme de Lexington. Le Français a bénéficié du travail réalisé par son écurie lors des tests et semble confiant pour les qualifications. D’après lui, sa voiture n’a besoin que d’ajustements mineures pour se montrer encore plus rapide. De bon augure pour la suite.

A la quatrième position, Dario Franchitti signe la meilleure performance du clan Ganassi (Chip Ganassi Racing et Ganassi Racing confondus). L’Ecossais a pris la mesure sur son coéquipier et n’a concédé que 351 millièmes à Power.

Derrière ce premier groupe de voiture, suit à une distance plus raisonnable un excellent Rubens Barrichello. Le Brésilien absent des tests est le seul pilote du top-10 à ne pas avoir roulé la semaine dernière et semble bien parti pour intégrer pour la première fois de sa carrière en IndyCar le fameux “Firestone Fast Six”. Au final, Barrichello a rendu sept dixièmes à Power et n’a devancé que de 35 millièmes une ex-connaissance de la Formule Un puisque Sébastien Bourdais s’est classé sixième de cette séance.

Du côté des bonnes surprises, signalons les huitième et neuvième chronos de Graham Rahal et Marco Andretti (qui a signé sa première victoire en carrière ici-même en 2006), ainsi que le dixième temps de Sebastian Saavedra qui roule ce week-end dans une quatrième voiture Andretti Autosport et préparée par AFS.

En revanche, les résultats des trois autres prétendants au titre sont plus mitigés comme en témoignent la septième place de Scott Dixon dont l’écurie a choisi d’essayer un nouveau set-up pour cette séance et qui reviendra très certainement à celui utilisé la semaine passée ; la 16ème position d’Helio Castroneves et la 19ème de Ryan Hunter-Reay.

A noter que durant cette séance, ce sont Pagenaud et Bourdais qui se sont montrés les plus assidus en piste avec 26 tours bouclés et seul Charlie Kimball revenu après sa blessure de Mid-Ohio est parti à la faute, endommageant le museau de sa Dallara-Honda.

Les temps de la première séance d’essais libres

elit. dapibus neque. quis nec porta. vel, consectetur