Hunter-Reay le plus rapide du warm-up

Ryan Hunter-Reay peut se montrer confiant pour la course. Qualifié septième sur la grille derrière tous ses adversaires pour le titre, le pilote Andretti Autosport avait manqué le “Firestone Fast Six” pour un dixième seulement. Mais ce matin, il a démontré que son rythme en configuration “course” lui permettrait de se battre devant.


Avec un meilleur tour bouclé en 1.19.0645, l’Américain a dominé le warm-up et se place donc comme un candidat à la victoire tout-à-l’heure. Reste désormais à savoir maintenant s’il calquera sa stratégie sur les leaders ou s’il tentera de se décaler pour bénéficier d’une piste claire.

Derrière lui à 14 centièmes, Mike Conway confirme les récents progrès de l’écurie A.J. Foyt Entreprises qui est traditionnellement toujours plus rapide en course qu’en qualifications. Néanmoins la tâche sera difficile pour le pilote Britannique puisqu’il s’élancera depuis la 16ème position.

Du côté des Français, Simon Pagenaud a réalisé un encourageant cinquième chrono tandis que Sébastien Bourdais a hissé sa Dallara-Chevrolet numéro #7 au 11ème rang. Pas de quoi s’inquiéter néanmoins tant le quadruple champion ChampCar s’est toujours montré aux avant-postes ce week-end. Sans doute roulait-il avec plus de carburant que ses adversaires.

Enfin un autre pilote a caché son jeu lors des 30 minutes qui composaient le warm-up. Il s’agit de Ryan Briscoe comme en témoigne son modeste 16ème chrono à neuf dixièmes d’Hunter-Reay.

Les temps du warm-up.

id, leo. accumsan adipiscing nunc venenatis ut Sed dolor. efficitur.