Jeff Gordon : ‘Ça ne va pas se reproduire une seconde fois’

Marquer douze points de plus que Kyle Busch tout en espérant que ni Marcos Ambrose, ni Ryan Newman, ni Joey Logano ne s’imposent samedi soir lors des Federated Auto Parts 400 disputés sur le Richmond International Raceway. Voilà la mission de Jeff Gordon pour ce week-end. Pour résumer plus simplement, gagner la dernière manche de la saison régulière lui éviterait un mal de tête à faire des comptes d’apothicaire.

Seulement deuxième de la course d’Atlanta le week-end dernier Gordon a laissé passé une grosse occasion de faire mal au moral de ses adversaires, surtout il a joué petit bras en fin de course en n’attaquant pas franchement Denny Hamlin pour la gagne, une situation qu’il pourrait bien regretter dès samedi soir.


Jeff Gordon : “Je suis juste énervé envers moi-même. Je ne sais pas, je pense que je deviens plus calme avec l’âge. Je suis trop gentil. Il y a quinze ans de cela je l’aurai poussé hors de la trajectoire. Nous savons à quel point nous avons besoin de la victoire, c’est vraiment frustrant de passer si près.”

Pour Richmond le quadruple champion de la NASCAR se dit prêt à être plus agressif, car cette course est plus intense. Le pilote de la Hendrick Motorsports vainqueur de la course de l’hiver 1996 et celle d’automne en 2000 sur cette piste promet même l’enfer à quiconque viendra se mettre en travers de sa route samedi soir.

Jeff Gordon : “Ça va être intense. Ne vous mettez pas devant moi dans le dernier tour. Cela ne va pas arriver deux fois.”

Le double vainqueur de Richmond aura pour principal adversaire Kyle Busch, vainqueur de quatre des sept dernières épreuves disputées sur le Richmond International Raceway. Déjà éjecté hors du Chase lors de la dernière course de la saison régulière 2009 par Brian Vickers, le pilote de la Joe Gibbs Racing a à cœur de ne pas rester à quai de nouveau cette année et ainsi démontrer qu’il est capable de résister à la pression.

Jeff Gordon : “Il ne faut pas penser à marquer douze points de plus que Kyle Busch ou quelque chose comme ça. Nous devons gagner et si nous ne pouvons pas, faire le meilleur résultat possible et en gagner un maximum dans les dix dernières.”

Si l’écurie n°24 veut gagner l’épreuve de Richmond elle ne devra pas commettre les mêmes erreurs que celles réalisés durant la course de printemps. Qualifié sixième Gordon n’avait pu terminer mieux que vingt-troisième après s’être totalement fourvoyé dans les réglages.

Jeff Gordon : “Ces dernières années nous avions la voiture pour gagner. Nous avons déjà commencé à parler de Richmond dans nos briefings et comment améliorer nos performances. Nous étions complètement à côté de nous réglages la dernière fois. Nous avions essayé quelque chose de nouveau qui n’a pas fonctionné. Nous allons revenir à quelque chose de plus conventionnel que nous améliorerons pas-à-pas.”

diam vulputate, commodo massa Aenean id at dolor. nec amet, mi,