A.J. Allmendinger n’est plus suspendu

Suspendu pour avoir échoué à un test anti-drogue le 29 juin dernier sur le Kentucky Speedway A.J. Allmendinger aura mis moins de trois mois pour compléter avec succès le programme Road to Recovery afin d’être autorisé par la NASCAR à courir de nouveau.


Suspendu temporairement par la NASCAR à partir du 7 juillet après que l’échantillon A a été déclaré positif, la suspension a été appliquée indéfiniment à partir du 24 juillet après que l’échantillon B a confirmé le résultat du premier.

Allmendinger avait alors opté pour le programme Road to Recovery. Depuis la course de Daytona c’est Sam Hornish Jr. qui le remplace dans la Dodge n°22.

Le week-end dernier Allmendinger était présent sur l’ovale de Fontana pour assister à la manche finale de l’IndyCar du côté de la Penske Racing en tant qu’invité du patron, Roger Penske. Ce même Roger Penske s’est exprimé sur le Chicagoland Speedway expliquant qu’il n’était pas contre un engagement d’Allmendinger en monoplace.

Allmendinger pourra également défendre son titre de champion des Rolex 24 Hours at Daytona au mois de janvier prochain. Sa suspension s’appliquait aussi en GRAND-AM, championnat géré par la NASCAR.

risus. Phasellus Curabitur nunc dolor. accumsan mi, felis felis libero elementum