L’espoir persiste pour Jeff Gordon, pas la moustache

Six victoires en neuf courses, voila l’objectif que Jeff Gordon s’est fixé pour remporter le titre de champion 2012 de la NASCAR Sprint Cup Series, son cinquième dans la série, son premier depuis 2001. Si cet objectif peut paraître fou au vue de la saison du quadruple champion de la NASCAR, il a déjà réalisé cet exploit une fois dans sa carrière.

En 1998, l’année de tous ses records, Gordon signe dix-sept top-5 de rang entre la première épreuve du Michigan et la seconde Daytona. Il ajoutera même quatre top-10 supplémentaires dont trois victoires lors des trois dernières courses de la saison et la première de 1999. Au cours de ses 17 top-5, il gagne huit épreuves dont sept en neuf week-end de course (Sonoma, Pocono, Indianapolis, Watkins Glen, Michigan, Loudon et Darlington.).


Depuis lors plus jamais Jeff Gordon s’est approché de cette marque d’excellence, pire encore, son deuxième meilleur taux de victoires sur neuf courses de rang remonte à l’année précédente, en 1997 il avait empoché cinq courses entre Bristol et Fontana.

Pourtant le quadruple champion de la NASCAR y croît et ce n’est pas son accident du week-end dernier sur le Chicagoland Speedway qui va lui faire baisser les bras.

Jeff Gordon : “Nous savons ce qui est arrivé. Avec l’injection de carburant électronique c’est quelque chose qui je pense aurais dû arriver plus tôt. Cela a cassé. Que ce soit dû à des vibration ou à autre chose peu importe, c’est notre faute. C’est quelque chose qui n’aurait jamais dû arriver et qui ne doit plus survenir. C’est devenu un Chase à neuf courses et nous devons en gagner six d’entre-elles.”

Alors qu’il avait déclaré se laisser pousser la moustache des années 1990 s’il parvenait à se qualifier en playoffs, le pilote de la Hendrick Motorsports a été contraint de se raser pour une opération promotionnelle sur le Charlotte Motor Speedway où il a présenté la décoration qu’il arborera lorsque la NASCAR viendra sur cette piste dans trois semaines.

Lors de l’épreuve de Charlotte Gordon aura une livrée aux couleurs des Tortues Ninja et a promis qu’il dansera le breakdancing avec son fils Leo sur la Victory Lane s’il remporte cette course pour la troisième fois de sa carrière.

libero. ut luctus elit. dolor mattis eget dictum