Clint Bowyer gagne à Charlotte et relance la course au titre

Comme souvent sur le Charlotte Motor Speedway, l’issue de la course s’est jouée à la consommation. Et dans cet exercice, c’est le pilote Michael Waltrip Racing, Clint Bowyer qui s’est montré le plus malin. Au volant de sa Toyota Camry numéro #15, Bowyer a décroché sa troisième victoire de la saison dans un style identique à celui qui lui avait permis de remporter sa précédente à Richmond. Grâce à ce résultat, il se replace ainsi dans la course au titre.

Après son dernier arrêt, Bowyer a récupéré le commandement à 25 tours de l’arrivée mais dut résister au retour de Denny Hamlin qui a finalement échoué à quatre dixième sur la ligne d’arrivée.


La troisième position est revenue à Jimmie Johnson qui a considérablement réduit son écart au championnat sur Brad Keselowski (de 14 à 7 points) qui n’a pu faire mieux que 11ème après que son pari sur la consommation lors de la dernière neutralisation a échoué. En effet, les derniers 107 tours se sont déroulés sans le moindre drapeau jaune et les écuries ont dû calculer au mieux la consommation lors de la dernière neutralisation à 110 tours du but pour éviter de perdre trop de places dans les stands. Resté en piste pour conserver sa place de leader, le pilote Penske n’a pu sauver suffisamment de carburant durant le reste de la course et fut contraint de repasser par son stand après être tombé en panne.

Derrière les trois premiers, Greg Biffle est le meilleur de ceux qui ont dû effectuer un arrêt supplémentaire ainsi que le premier pilote Ford. Au championnat, le pilote Roush-Fenway grapille trois places pour être désormais sixième à 43 points du leader.

Le top-5 est complété par Kyle Busch qui a observé la même stratégie que son coéquipier Hamlin tandis que Mark Martin a pris la sixième position et est le dernier pilote classé dans le même tour que le vainqueur.

Du côté de Regan Smith, remplaçant de Dale Earnhardt Jr., sa course semblait prometteuse après qu’il réussit à remonter de la 26ème place jusqu’à la 10ème avant de devoir renoncer sur une casse moteur au 61ème tour. Néanmoins, sa prestation fut extrêmement encourageante et laisse entrevoir une possibilité de bon résultat lors de sa seconde et dernière course au volant de la Chevrolet Impala #88 sur le Kansas Speedway.

nunc massa ut porta. libero. fringilla nec id non