Tony Kanaan et Simona de Silvestro chez KVRT en 2013

A la fin 2012 les indicateurs ne semblaient pas augurer d’un avenir radieux pour l’écurie KV Racing Technology. Mais après que l’écurie a libéré de son contrat le personnel des voitures d’E.J. Viso et de Rubens Barrichello, voilà que Jimmy Vasser et Kevin Kalkhoven annoncent finalement l’engagement de deux voitures pour la saison 2013.

La première monoplace sera pilotée par Tony Kanaan dont le contrat prévoyait une nouvelle saison au sein de KVRT. Le Brésilien toujours aussi rapide est un élément clé de l’écurie par son expérience et sa faculté de metteur au point hors normes. Dans un contexte d’instabilité qui a vu bons nombres de personnes clés quitter l’écurie comme les managers Mark Johnson et Tom Wurz, le rôle de Kanaan sera prédominant pour amener la seconde monoplace au niveau de la sienne.


L’identité du second pilote était donc la principale inconnue. Officiellement son visage sera dévoilé lundi lors d’une séance d’essais privés organisée sur le Barber Motorsports Park comme l’a déclaré Vasser.

Je peux vous dire que deux voitures sera le reflet de ce qui se passera. Je ne peux pas vous dire de qui il s’agit (ndlr : le pilote de la seconde monoplace) mais vous verrez lundi lorsque nous ferons rouler deux voitures à Barber.

Mais en coulisses, il apparaît que le pilote serait une pilote, de nationalité Suissesse et ayant piloté trois saisons chez HVM Racing. Simona de Silvestro d’après Autosport serait donc la coéquipière de Kanaan et se verrait donc offrir une belle promotion après avoir essuyé les plâtres Lotus en 2012, ce qui aurait pu se traduire par une fin de carrière prématurée en IndyCar.

Fort heureusement pour de Silvestro, son opiniâtreté au volant et son professionnalisme ne sont pas passés inaperçus malgré ses mauvais résultats entièrement dus à la faiblesse du V6 Lotus. Pour preuve, son sponsor Nuclear Energy la suivra dans cette nouvelle étape de sa carrière.

En revanche, cette information laisse l’écurie HVM dans une situation délicate puisqu’elle ne possède plus de ni pilote ni de sponsor.

neque. felis justo consectetur id ipsum libero. nunc suscipit vel, mattis ut