Décès de l’ingénieur le plus rapide d’Indy

Ingénieur parmi les plus respectés du paddock IndyCar, Wardrop était surtout connu pour avoir préparé la monoplace qui permit en 1996 à Arie Luyendyk d’établir le record de la piste d’Indianapolis en qualifications à la vitesse de 237,492 et la moyenne sur quatre tours la plus rapide de l’histoire à 236,986mph. Pour la petite anecdote, le pilote Hollandais avait réalisé un tour à 239,260mph quelques jours auparavant lors d’une séance d’essais.


Avant son arrivée sur le continent américain, Wardrop avait travaillé en Formule Un pour Williams, McLaren et Wolf au milieu des années 70′. Il fut décrit par ses pilotes et ses pairs comme étant “au-delà du génie”.

Au début des années 90′, Wardrop a ensuite orienté sa carrière en Formule Indy où il collabora avec Willy T.Ribbs en 1991 et 1993, Scott Goodyear en 1992 avant de côtoyer Michael Andretti, Juan Pablo Montoya, Tom Sneva, Teo Fabi, Bruno Junqueira, Robby Gordon, Scott Brayton, et dernièrement Jean Alesi. En 2010 il participa également activement au projet BAT candidat au remplacement de l’ancienne Dallara IR07.

Né en Angleterre, Tim Wardrop s’est éteint le 27 octobre à l’âge de 62 ans des suites d’une longue maladie.

tristique dictum velit, in risus venenatis, leo. eleifend ante. diam facilisis