Jimmie Johnson a tout tenté à Miami

Peu après le deux-centième tour de la course Brad Keselowski avait l’impression que Jimmie Johnson s’en allait gagner la course. Le pilote Penske savait qu’il avait un arrêt de plus à effectuer que son rival, il estimait alors sa position finale à vingt-troisième, ce qui était insuffisant pour remporter le titre si Johnson l’emportait.

Mais la chance a rapidement tourné. Alors que Johnson effectue ce qui doit être son dernier arrêt, le mécanicien préposé au changement des roues arrières ne serre pas un écrou sur la roue gauche ce qui force le pilote de la Chevrolet n°48 à repasser par la voie des stands, perdant un tour et remettant Keselowski en selle pour le titre.


Quelques minutes après la pénalité Johnson plonge une nouvelle fois dans la voie des stands, cette fois-ci pour abandonner suite à la crevaison d’une conduite d’huile. Après la course le pilote de la Hendrick Motorsports s’est étonné de la stratégie de son adversaire au tour 158. Alors que Johnson est rentré pour faire un complément de carburant, Keselowski a préféré rester sur la piste ce qui signifiait qu’il devait passer deux fois par les stands d’ici la fin de course, contrairement à Johnson.

Jimmie Johnson : “J’ai été surpris, je me suis dit qu’ils privilégiaient la position en piste plutôt que de se retrouver dans le peloton. La consommation nous a donné une opportunité de remporter la course et le titre. C’était quelque chose d’intéressant, malheureusement nous n’avons pu aller au bout.”

elementum id quis, tempus consectetur dapibus sed nunc lectus venenatis id