La NASCAR ne veut pas reproduire les mêmes erreurs avec la nouvelle voiture

en 2007 pour la toute première course de la Car of Tomorrow, Kyle Busch premier vainqueur, c’était à Bristol avait qualifié sur la Victory Lane cette voiture de “merde” et ne souhaitait pas plus s’étendre sur le sujet.

2013 verra l’apparition de la sixième génération de voitures, simplement nommée G6. La première course sera le Budweiser Shootout disputé le samedi 16 février prochain. Avant cette épreuve plusieurs séances seront organisées afin d’éviter tout problème.


L’objectif des G6 sera de rendre une identité à chacune des voitures afin qu’elles soient plus reconnaissables avec ce qui circule sur la route. La réglementation devrait également permettre une plus grosse action sur les pistes intermédiaires qui représentent la majorité des pistes inscrites au calendrier.

Robin Pemberton, vice-président de la compétition : “Nous faisons plus de travail de développement. Plutôt que de choisir un ensemble de règles, nous travaillons en collaboration avec les écuries, les constructeurs et les aérodynamiciens pour que les voitures soient les meilleures possibles pour les équipes.”

Pemberton a également ajouté que l’accent était actuellement porté sur la réduction du push aérodynamique, qui aujourd’hui empêche une voiture plus rapide de dépasser, car elle est bloquée aérodynamiquement.

Robin Pemberton : “La forme des voitures est définie. Nous sommes en train de travailler sur de petits ajustements à l’avant avec le soubassement et à l’arrière avec le spoiler. Mais nous nous concentrons sur l’avant de la voiture. C’est un gros effort.”

Brian Vickers fait partie des pilotes qui ont beaucoup testé la G6, il constate une avancée majeure par rapport aux voitures actuelles.

Brian Vickers : “La voiture se pilote bien et se comporte bien dans le trafic. Nous avons fait quelques changements à Charlotte qui ont rendu la voiture meilleure. Honnêtement c’est un plaisir d’avoir piloté cette voiture de Talladega à Charlotte en passant par le Kansas. C’est passionnant de voir la NASCAR travailler avec toutes les écuries, tous les chefs d’équipe, les ingénieurs et les constructeurs pour essayer de produire la meilleure chose possible.”

diam commodo libero consectetur Curabitur Praesent massa