Michel Disdier avec la Cunningham Motorsports

C’est donc dans l’écurie avec laquelle a débuté Juan Pablo Montoya en Stock Car en 2006, la Cunningham Motorsports que Michel Disdier va rouler à l’occasion des tests de Daytona les 14, 15 et 16 décembre prochains.

Le Niçois roulera au volant de la Dodge n°77 d’une écurie qui a fait rouler en 2012 le jeune Alex Bowman, véritable révélation de la saison avec quatre victoires et cinq poles position en dix-neuf courses. Dakoda Armstrong, Tom Hessert III, Frank Kimmel, Justin Labonte, Steven Wallace, Chase Miller ou encore Scott Lagasse Jr. ont tous a un moment ou a un autre roulé pour cette écurie.


Joint par téléphone par nos soins ce jour, le Français nous a confirmé que son objectif était de s’engager à temps complet en NASCAR Camping World Truck Series la saison prochaine.

Michel Disdier : “L’engagement à temps complet en Truick Series est un réel objectif. En 2013 je ferais peut-être d’autres courses d’ARCA comme Talladega ou le Michigan pour m’entraîner, mais cette série n’est pas la finalité du projet.”

S’il ne souhaite pas faire plus d’épreuves en ARCA c’est avant tout un problème de sponsor, estimant que cette série est invendable en Europe.

Le Niçois n’a pas souhaité diffuser le nom de son écurie pour la Truck Series, une annonce devrait être faite en ce sens peu après les essais de la semaine prochaine. Il nous a affirmé ne pas avoir donné suite à l’entretien réalisé avec Eddie Sharp. Cependant, il semblerait qu’il soit en contact avec l’écurie de Roger Penske, qui engageait des Dodge en NASCAR jusqu’en 2012, comme la Cunningham Motorsports.

La Brad Keselowski Racing, écurie de Truck Series, soutenue financièrement par Roger Penske n’a à ce jour pas confirmé l’engagement d’un second Truck à temps complet en 2013. De plus que ce soit avec Parker Kligerman ou plus récemment Ryan Blaney, l’écurie ne fait rouler que des pilotes de développement de la Penske Racing.

En 2011 la Cunningham Motorports engageait Dakoda Armstrong, alors pilote de développement de la Penske Racing, un partenariat, notamment humain et financier a été mis en place entre les deux équipes à cette occasion, mais uniquement pour cette saison là, puisqu’en 2012 Alex Bowman n’était pas dans le giron de la Penske Racing.

ut libero. tristique mattis lectus amet, suscipit elit. Sed commodo ipsum massa