Julien Jousse en immersion chez Sharp

Après un essais en NASCAR K&N Pro Series West sur le short track de Roseville en Californie Julien Jousse a souhaité revenir en Stock Car de l’autre côté de l’Atlantique. Faisant de Daytona, l’épreuve d’ouverture de la saison ARCA son principal objectif, c’est tout naturellement qu’il sera aligné lors des essais de la série sur le Daytona International Speedway Julien Jousse pilotera la Chevrolet n°6 de la Eddie Sharp Racing, une écurie également engagée en NASCAR.

Alors que les essais ne débuteront que vendredi 14 décembre pour se clore le dimanche 16 décembre, Julien Jousse est déjà en Caroline du Nord afin de préparer de la meilleur des façons qu’il soit ces trois jours d’essais avec son écurie.


Après une déception au volant d’une voiture de Derrike Cope, les objectifs de Julien lors de ces tests est de prendre confiance, d’apprendre à rouler dans le draft ce qui lui permettra de valider son billet pour l’épreuve d’ouverture de la saison 2013 d’ARCA qui se tiendra en levé de rideau du Shootout, épreuve hors championnat de la NASCAR Sprint Cup.

Comme nous l’a confié Adien Paviot, commentateur de la NASCAR Nationwide Series sur Motors TV, qui conseille Julien Jousse dans sa carrière outre Atlantique, Julien Jousse possède quelques possibilités en Europe du côté de l’endurance, mais il souhaite faire son trou aux Etats-Unis en ARCA.

Adrien Paviot : “Il veut voir autre chose que du Short Track. Roseville, c’était à peine plus grand que Tours. Avec Cope il a pu se rendre compte qu’il aimait la NASCAR et qu’il était rapide, malgré une voiture aux performances limitées. Avec la Eddie Sharp Racing c’est un autre monde, cette écurie est professionnelle.”

Soutenu par un consortium d’entreprises du Sud de la France d’où il est originaire, Julien Jousse souhaite participer à d’autres courses que Daytona, toujours avec l’écurie d’Eddie Sharp. L’objectif est de réaliser un calendrier partiel en ARCA et en K&N East en sélectionnant les meilleures épreuves des deux calendriers. On peut donc supposer que des épreuves comme Talladega, Bristol ou encore le Michigan pourraient faire partie du calendrier du Français.

L’engagement avec la Eddie Sharp Racing doit permettre à Julien Jousse de faire quelques courses en NASCAR Camping World Truck Series à court terme ? Pourquoi pas en fin de saison 2013 ? Ceci n’est pour l’instant que pure spéculation, mais comme le rappelle Adrien Paviot il ne faut pas brûler les étapes, encore moins s’enflammer.

Adrien Paviot : “Le résultat de Daytona ne fera pas tout, ce sera un ensemble de choses qui permettra de poursuivre cette aventure.”

ante. elit. fringilla porta. quis Aenean adipiscing suscipit massa vel, Praesent