Tristan Vautier : ‘Les choses avancent doucement’

Les fêtes de Noël pourraient apporter un joli cadeau au Français Tristan Vautier, ce cadeau un volant à temps complet en IndyCar la saison prochaine à la Sam Schmidt Motorsports. C’est en tout cas le souhait du champion 2012 de l’Indy Lights qui, au cours d’un entretien avec la rédaction d’US-RACING.COM a avoué avoir des contacts avec plusieurs écuries.

Tristan Vautier : “Je parle avec d’autres équipes, mais je voudrais vraiment continuer avec cette écurie. Je suis reconnaissant envers cette écurie qui m’a permis de gagner le titre en Indy Lights et de participer à ces tests.”


Comme toujours c’est du côté du budget que se situe le problème. Les deux parties travaillent d’arrache pied, car si le Français a impressionné les différents partenaires de la Sam Schmidt Motorsports à l’occasion des essais de Sebring il lui reste une partie des fonds à trouver.

De l’aveu même du Français il voudrait boucler cela le plus rapidement possible afin de passer l’hiver sereinement et d’être présent à la prochaine séance de tests ce qui serait synonyme de volant pour la saison prochaine.

Tristan Vautier : “C’est sûr que pour l’instant rien n’est fait, mais c’est clair que les essais ont eu un effets positifs sur les partenaires de Sam. Le budget n’est pas encore bouclé, mais l’équipe et moi travaillons dessus avant les vacances.”

En cas de signature à la Sam Schmidt Vautier retrouvera un autre Français en la personne de Simon Pagenaud qui l’a d’ailleurs beaucoup aidé lors des roulages effectués sur le tracé de Sebring.

Tristan Vautier : “J’aimerais être le coéquipier de Simon qui m’a beaucoup aidé pour les tests. Il est resté dans les garages lorsque je roulais avec un ingénieur de piste et m’a beaucoup conseillé. Cela m’a été bénéfique.”

Le programme 2013 de Tristan Vautier avance donc tout doucement, mais une bonne nouvelle n’est pas à exclure dans les prochaines semaines, voire, pourquoi pas, les prochains jours.

Tristan Vautier : “Boucler le programme 2013 avant les fêtes ce serait super.”

fringilla eleifend in mi, sed Phasellus sem, felis