La fin des courses à la consommation en IndyCar ?

Afin d’améliorer le spectacle, Beaux Barfield, le directeur de la compétition de l’IndyCar, a eu l’idée de modifier la longueur de certaines courses du championnat et ce dès la manche d’ouverture à St Petersburg :

“Changer les distances lors de ces courses vont, je l’espère, éliminer la stratégie à l’économie d’essence qui est parfois pratiquée dès le début de course. Cela permettra aux équipes et aux pilotes de rouler à un rythme élevé du départ à l’arrivée afin d’assurer un spectacle de qualité pour les fans.”

Les quatre courses qui ont vu une modification de leur distance de course sont les suivantes : St Petersburg (de 100 à 110 tours), Long Beach (de 85 à 80 tours), Milwaukee (de 225 à 250 tours) et Mid-Ohio (de 85 à 90 tours).

Depuis son arrivée dans le championnat IndyCar, Beaux Barfield prend des risques pour assurer aux fans un spectacle digne de ce nom. Les modifications apportées à ces quatre courses ne pourront certainement pas nuire au championnat mais attendons de voir si ces mesures se révèlent véritablement efficaces.

Premiers éléments de réponse le 24 mars prochain lors l’ouverture du championnat dans les rues de St Petersburg.