Des ‘Heat Races’ à enjeux sur l’Iowa Speedway

De retour en IndyCar comme un clin d’oeil aux années ’50 et ’60, les “Heat Races” ou courses de qualifications permettent d’établir la grille de départ d’un week-end de course.

Disputées sur de véritables sprints, l’action est toujours présente et cette année, pour en améliorer l’enjeux, l’INDYCAR a décidé d’attribuer des points aux douze premiers : 9 au Poleman puis un point de moins jusqu’à la neuvième place tandis que les 10ème, 11ème et 12ème recevront un seul point.

En 2012, trois courses de 30 tours ont permis d’établir la grille de départ. Cette année, il s’agira de trois épreuves de 50 tours organisées de la façon suivante :


  • Qualifications des “Heat Races” : un tirage au sort déterminera l’ordre de passage des pilotes qui effectueront un tour chronométré. Ce chrono permettra de placer les pilotes dans la Course 1 ou 2.
  • Course 1 : sera composée des pilotes qualifiés aux places paires à l’issue de la séance de qualification à partir du 7ème chrono. Le classement de cette course déterminera les places paires de la grille de départ à commencer par la 12ème. Les deux premiers de cette course auront droit de participer à la course 3 et en prendront le départ en 8ème et 10ème positions.
  • Course 2 : sera composée des pilotes qualifiés aux places impaires à l’issue de la séance de qualification à partir du 7ème chrono. Le classement de cette course déterminera les places impaires de la grille de départ à commencer par le 11ème. Les deux premiers de cette course auront droit de participer à la course 3 et en prendront le départ en 7ème et 9ème positions.
  • Course 3 : sera composée des six premiers issus de la séance de qualification ainsi que des deux premiers issus des courses 1 et 2. Le classement de cette course déterminera les cinq premières lignes de la grille de départ.

Voici les explications de Beaux Barfield, Président de la Compétition de l’INDYCAR, concernant cette évolution.

Nous voulions changer quelque peu notre format de qualification sur ovales donc nous avons introduit les ‘Heat Races’ en 2012. Nous l’avons fait d’une manière conservatrice (…). En nous basant sur le retour des fans et des différentes acteurs, Nous avons décidé de pousser le concept un peu plus loin, pour améliorer le spectacle et ajouter de la valeur à cet évènements pour les participants.

ut libero venenatis, libero suscipit sed libero. venenatis