Nouvelles sorties remarquées de Bruton Smith

Lorsque Bruton Smith prend la parole devant les journalistes il en ressort souvent quelque chose de savoureux. Souvenez-vous l’an dernier il s’était illustré en proposant de neutraliser aléatoirement les épreuves de NASCAR afin d’en relancer l’intérêt. Cette semaine lors du Sprint Media Tour il s’est fait remarquer à deux occasions, une première fois en demandant la suppression des écuries faisant du Start and Park puis une seconde fois en déclarant que la nouvelle génération de voitures allait trop vite.

En voulant supprimer les voitures en Start and Park et en réduisant la vitesse des voitures Bruton Smith espère ainsi des pelotons plus compacts notamment sur les ovales intermédiaires. Une bonne idée ?


Bruton Smith : “Je sais sans l’ombre d’un doute, car je suis dans le milieu depuis de nombreuses années que si l’on réduit la vitesse des voitures elles seront plus compétitives et les courses présenteront un intérêt supérieur par rapport à aujourd’hui. Ralentissez-les juste.”

La NASCAR a testé cette idée sur des ovales d’un mile et demi, si la vitesse en entrée de courbe s’en est trouvée diminuée, les voitures passaient plus vite au point de corde ce qui fait que cette idée a rapidement été abandonnée.

Le promoteur s’est ensuite fait remarquer en faisant une sortie sur les écuries faisant du Start and Park ces dernières années.

Bruton Smith : “On doit stopper cela. Réduire le nombre de qualifiés est une hypothèse, mais c’est à la NASCAR de le faire, pas à moi. Ceci est une vaste farce. Une farce pour les fans. Cependant, c’est très lucratif. Vous et moi pouvons acheter une voiture puis l’engager en start and park et ainsi se faire 2,5 millions de dollars à l’année.”

Le milliardaire qui souhaite reproduire la célèbre Nordschleife dans le Nevada, s’est donc une nouvelle fois fait remarquer. La NASCAR retiendra-t-elle tout ou partie de ses idées, rien n’est moins sûr. Pour rappel, dans le passé, outre sa demande de neutralisation aléatoires il a également prêché pour des pneumatiques Goodyear beaucoup plus tendre afin là encore et toujours selon lui d’améliorer la compétition. Résultat aucune de ses théorie n’a pour l’instant été retenue.

Quand on lui demande ce qu’il pense de la nouvelle voiture, Smith préfère rester évasif, même s’il admet volontiers ne pas être très excité par ce projet.

Bruton Smith : “Ce sera positif, mais pas aussi important que cela. Le chemin est encore long avant de renouer avec le ‘Gagner le dimanche pour vendre le lundi.’. Je ne suis pas sûr qu’il y ait eu un grand impact sur les ventes, même si ça sonnait bien. Cependant, les amateurs de course vont apprécier les nouvelles voitures.”

leo venenatis fringilla quis ut ut vulputate, commodo libero. velit, dolor.