Trevor Bayne : quand la patience paye

Quelle est la meilleure chose arrivée à Trevor Bayne en 2012 ? Peut être le double-titre de champion de Ricky Stenhouse Jr et sa montée dans la division supérieure, la NASCAR Sprint Cup Series. L’arrivée de Stenhouse en remplacement de Kenseth parti à la Joe Gibbs Racing a libéré le volant de la Ford Mustang n°6 pour Trevor.

La carrière de Trevor est un peu particulière, puisque 2013 marquera la première année où Bayne va pouvoir se battre pour un titre de champion dans l’une des trois séries nationales de la NASCAR.

En 2010 il a réalisé sa première saison complète en Nationwide Series pour la Roush Fenway Racing avec à la clef une septième place finale et quelques piges remarquées – notamment au Texas – en Sprint Cup dans la Ford Fusion n°21 des frères Wood. C’est dans cette célèbre voiture que quelques mois plus tard il gagnera l’édition 2011 des Daytona 500 après des Speedweeks toutes aussi impressionnantes.

En 2011, la RFR est en proie à de gros soucis financiers, ce qui l’oblige à n’aligner que deux voitures à temps plein en Nationwide Series, mais pour Carl Edwards et Stenhouse Jr. 2012 n’a pas été plus brillante pour le jeune pilote puisqu’il n’a pris le départ que de six courses !

Alors quand le volant de la Mustang n°6 a été annoncé libéré pour Trevor Bayne, l’opportunité de voir ce jeune pilote – annoncé talentueux – se battre pour reprendre le flambeau de Stenhouse a réjoui de nombreux observateurs.


Jack Roush : “Nous remercions Trevor – Bayne – d’avoir été aussi patient. Nous lui donnons l’équipe qui a été championne ces deux dernières années avec Ricky – Stenhouse Jr -, et sommes désireux de voir ce que l’on obtiendra avec Trevor au volant.” “Il y a trois ans nous avons commencé avec Trevor et Ricky ensemble. Leur approche de la course et leur potentiel est clairement identique. Ils sont de futurs grands, talentueux et motivés pour le pilotage de ce type de voitures. Cette année, c’est au tour de Trevor.”

Dès l’annonce de son arrivée dans cette équipe, son futur crew-chief, Mike Kelley n’a pas hésité à lui envoyer ses encouragements par message interposé.

Mike Kelley : “Salut, nous avons gagné des courses avec tous ces gars, et nous allons en gagner avec toi aussi. C’est ton équipe maintenant. C’est notre équipe et nous serons derrière toi quoi qu’il arrive.”

2013 est donc l’année où Trevor se doit de montrer au monde de la NASCAR tout le bien qu’il pense de lui. S’il est en lutte pour le titre en fin de saison prochaine, le contrat sera bien rempli. S’il est capable de battre les Sadler, Dillon et autres Vickers, sa place en NASCAR et notamment dans la division reine devrait être renforcée.

Malgré tout, Bayne reste actuellement ce pilote qui a su gagner à Daytona pour sa première participation.

Trevor Bayne : “Quel est le plus grand changement pour moi depuis ma victoire au Daytona 500 ? C’est que j’ai toujours quelque chose à dire sur cette victoire qui date de deux ans. Je n’ai pas beaucoup de victoires, on parle toujours de celle d’il y a deux ans. Je dois avoir quelque chose d’autre à dire. Il me faut d’autres victoires !”

ante. elit. in felis Aliquam Donec libero elementum leo massa