Bruno Senna pilote Aston Martin en 2013

Décidément la carrière de Bruno Senna a bien du mal à s’établir en Formule Un. En 2008 après son titre honorifique de vice-champion en GP2 (victoire à Monaco et Silverstone notamment), le Brésilien était promis à un bel avenir puisqu’il aurait dû prendre le volant de la Brawn GP avant que Ross Brawn ne lui préfère Rubens Barrichello. Après un passage par l’Endurance en 2009, le Brésilien fit ses débuts en F1 en 2010 dans la très modeste écurie HRT où les performances exécrable de sa monoplace combiné aux relations tendues qu’il entretenait avec Collin Kolles l’ont rapidement conduit à un rôle de second au sein de son équipe. Repêché par Lotus-Renault en 2011 en tant que pilote d’essais, il prit ensuite le baquet de Nick Heidfeld lors du Grand Prix de Belgique et jusqu’à la fin de saison. Durant cette période il inscrit deux points lors du Grand Prix de Monza et put se mettre en valeur notamment lors des qualifications en se montrant plus souvent plus rapide que son coéquipier Vitaly Petrov.

Mais une nouvelle fois, le Brésilien dût se mettre en quête d’un nouveau baquet et c’est ainsi qu’il arriva chez Williams. En 2012, Senna s’est classé 16ème du championnat du Monde de F1 après avoir récolté 31 points et terminé deux fois plus souvent parmi les 10 premiers que son coéquipier Pastor Maldonado (15ème du championnat avec 45 points). Malheureusement malgré des prestations solides en course, le Brésilien trop souvent mis à mal en qualification notamment à cause d’une mauvaise adaptation aux pneus Pirelli, a dû laisser son baquet au jeune protégé Valterri Bottas pour la saison 2013. Après avoir effectué son retour à temps complet dans la discipline la saison passée, le Brésilien changera de catégorie cette année puisqu’il défendra les couleurs d’Aston Martin dans le championnat du Monde d’Endurance au volant d’une Vantage.


Un temps en lice pour un baquet chez Force India et Caterham, le neveu d’Ayrton a préféré se ré-orienter afin de maximiser ses chances de retrouver les avant-postes en compétition, une situation que ne lui permettait pas d’obtenir la Formule Un.

Je veux aller de l’avant et retrouver la victoire.“, a avoué Senna à Autosport. “Les opportunités n’étaient pas là en Formule Un.

Pour Senna, cette arrivée en WEC est en réalité un retour à l’Endurance puisqu’il a déjà participé au championnat ELMS en 2009 pour l’écurie Oreca.

Cette année, il pilotera donc une Aston Martin Vantage portant les couleurs mythiques Gulf et partagera son volant avec le rookie français Frederic Makowiecki lors des huit courses du championnat tandis que Rob Bell les rejoindra pour disputer les 6H de Spa-Francorchamps. En guise de préparation, Senna prendra part au 12H de Sebring en compagnie des pilotes réguliers de l’écurie, Stefan Mücke et Darren Turner. A noter qu’il sera également au départ des 24H du Mans, épreuve qu’il a déjà disputée en 2009.

2013 marque donc un nouveau tournant dans sa carrière qui l’a vu affronter bien des difficultés pour évoluer au plus haut niveau. mais à l’instar de 2009, peut-être que ce retour en Endurance lui permettra de retrouver la catégorie Reine dès l’année prochaine.

libero elementum risus tristique lectus dictum non commodo Sed