Appel à la justice dans l’affaire Legge – Dragon Racing ?

Limogée sans préavis par Dragon Racing avant le début de saison 2013, Legge ne compte pas en rester là… La britannique de 32 ans qui effectuait son retour en monoplace en 2012 après un intermède en DTM, a vu son contrat de deux ans avec l’équipe de Jay Penske rompu suite à l’arrivée de Sebastian Saavedra aux côtés de Sébastien Bourdais.

Alors que tout le monde pensait que le sponsor TrueCar était un soutien important pour la britannique, son PDG Scott Painter a déclaré être ravi de l’arrivée de Saavedra dans la voiture n°6 pour les prochaines années… Cette signature est, selon Katherine Legge, une violation du contrat qu’elle a signé début 2012 :

“Je suis extrêmement déçue que Dragon Racing et le sponsor TrueCar aient annoncé mon remplacement dans la voiture n°6. J’ai reçu une lettre de la part de Dragon Racing qui m’indiquait qu’ils se séparaient de mes services à compter du 18 janvier. Mon avocat a demandé la raison de ce choix et aucune ne nous a été donnée. J’ai signé un contrat de deux ans pour 2012/2013 avec TrueCar et j’ai apporté ce sponsor à Dragon Racing. Ils ne peuvent pas procéder ainsi, et j’envisage de saisir la justice pour protéger mes droits.”

Katherine Legge a commencé la saison 2012 avec beaucoup d’espoirs mais le moteur Lotus qui propulsait sa Dallara DW12 n°6 du Dragon Racing s’est très vite révélé poussif. L’équipe a donc changé de moteur et opté pour un Chevrolet. Malheureusement, fournir suffisament de blocs V6 pour équiper deux voitures était quelque chose d’inenvisageable et Katherine Legge s’est retrouvée contrainte de ne disputer que les courses sur ovales tandis que son équipier Bourdais effectuait les courses routières/urbaines.

En dix départs, la meilleure performance de la Britannique a été une neuvième place sur l’ovale de Fontana. Première femme vainqueur de courses de Toyota Atlantic Series en 2005 (Long Beach, Edmonton et San Jose. Ndlr), Legge s’attendait à connaître une bien meilleure saison avec Dragon Racing en 2013 :

“La saison dernière a été difficile, nous n’avons pas fait beaucoup de tests avant de disputer les courses. J’attendais 2013 avec impatience, bénéficiant de l’expérience que j’ai acquise l’année dernière. J’ai passé énormément de temps pendant l’intersaison pour chercher d’autres sponsors qui puissent soutenir leur initiative, cette éviction est donc un énorme choc pour moi…”

TrueCar s’est toujours montré intéressé par le soutien de la cause feminine en IndyCar et le choix de se séparer de Katherine Legge est pour le moins surprenant… A quelques semaines du coup d’envoi de la saison, la britannique ne perd pas espoir mais sait que ce sera difficile de trouver un volant pour effectuer quelques courses :

“J’ai de la chance d’être ambassadrice des pilotes féminines pour la FIA et des femmes scouts et je travaille activement pour mettre en place un programme. Malheureusement il est pratiquement devenu impossible d’y arriver en étant prévenue si tard…”

Katherine Legge n’a pas connu les meilleures conditions pour son retour en monoplace, espérons pour elle qu’elle puisse trouver un accord avec une équipe pour poursuivre sa carrière aux Etats-Unis. Une place chez Dale Coyne Racing est encore à pourvoir et la Britannique a déjà roulé pour eux en Champ Car en 2007…

Curabitur libero ultricies tempus luctus dictum lectus risus ipsum