John Wes Townley remporte l’épreuve de Daytona

Bobby Gerhart était attendu, Bobby Gerhart a mené, beaucoup mené, près de cinquante tours, mais il n’a pas gagné. À dix tours de la fin il s’est engouffré dans la voie des stands à vitesse très élevée, mais ne s’est finalement pas arrêté. Townley s’est alors emparé de la tête de l’épreuve et n’a eu qu’à suivre la double ligne jaune pour s’imposer.

John Wes Townley : “Je ne m’attendais pas à gagner, mais je suis très heureux.”


Townley a finalement coupé la ligne d’arrivée devant Kyle Larson, Ricky Ehhrgot, Frank Kimmel et Sean Corr pour le top-5 de cette épreuve qui n’a été ralentie qu’à trois reprises ; toutes les neutralisations sont d’ailleurs intervenues dans les trente premiers tours.

La course a tourné court pour Julien Jousse contraint à l’abandon dès le neuvième tour son moteur a rendu l’âme après avoir trop chauffé alors qu’il occupait un temps la quatrième place derrière Bobby Gerhart.

Pour ce qui est de l’autre français engagé, Michel Disdier, il a rallié l’arrivée en onzième position juste devant son coéquipier. Le Niçois a évité tous les pièges de la course et peut maintenant se concentrer sur l’annonce qu’il doit faire concernant sa participation à l’épreuve de Truck vendredi prochain.

leo commodo in justo diam Sed risus. neque.