Daytona 500 – peu de draft ce vendredi

À quoi vont ressembler les Daytona 500 dimanche soir ? Une file indienne d’une quarantaine de voitures jusqu’à dix tours de la fin ? Possiblement, c’est en tout cas ce que tentent à démonter le peu d’essais réalisés dans le draft aujourd’hui venant ainsi confirmer le déroulement des Budweiser Duels de jeudi.

Ainsi lors de la session du matin seuls quatorze pilotes ont pris la piste et seulement deux d’entre-eux ont fait plus de vingt tours, à savoir Travis Kvapil et Jeff Burton.


Durant l’après-midi la Hendrick Motorsports sans Jimmie Johnson, ainsi que la Stewart-Haas Racing ont pris leurs responsabilités en effectuant pratiquement intégralement un run complet. Ce sont d’ailleurs quatre moteurs Hendrick qui ont terminé en haut de la feuille des temps avec dans l’ordre Tony Stewart, Jeff Gordon, Danica Patrick et Kasey Kahne.

Certains pilotes comme Kevin Harvick n’ont absolument pas roulé de la journée, profitant de celle-ci pour régler au mieux le moteur neuf installé depuis peu comme le prévoit le règlement (Après les Budweiser Duels, toutes les équipes participant aux Daytona 500 sont autorisées à monter un moteur neuf sans recevoir de pénalité – ndlr.). Pour Juan Pablo Montoya le problème est différent puisque son équipe continue de travailler sur le châssis endommagé lors de sa Budweiser Duel, notamment le côté droit.

À voir :

– séance 5 : les temps ;

– séance 6 : les temps.

elementum lectus mattis efficitur. id suscipit libero ipsum Donec luctus id, Aenean