400ème départ pour Jimmie Johnson

Alors que Tony Stewart a pris son cinq-centième départ en carrière à l’occasion de la finale de la saison 2012, le championnat 2013 s’ouvre avec la quatre-centième épreuve de Jimmie Johnson. En 399 départs le pilote californien de la Hendrick Motorsports, âgé de 37 ans a compilé des statistiques impressionnantes de 60 départs et cinq titres de champion. Seuls Richard Petty et Dale Earnhardt avec sept chacun font mieux que lui.

Huit pilotes seulement ont atteint la barre des soixante victoires en carrière. C’est au Texas pour son 397ème départ qu’il a franchi cette marque. Il n’est cepenant pas le plus rapide, puisque Jeff Gordon (318), Darrell Waltrip (321), David Pearson (356), Richard Petty (358) et Cale Yarborough (380) ont fait mieux que lui. Il devance cependant Dale Earnhardt (454) et Bobby Allison (493).


Johnson a remporté au moins deux victoires en NASCAR Sprint Cup lors des onze dernières saisons, toutes l’ont été avec le même sponsor principal, Lowe’s. Seuls Johnson et Jeff Gordon avec DuPont ont eu le même sponsor principal pour leurs 400 premiers départs.

Du côté des championnats, même s’il est difficile voire impossible de comparer les époques, Jimmie Johnson est en avance sur Richard Petty qui n’avait que deux titres après 400 départs alors que Dale Earnhardt en avait cinq.

Les courses clés de Jimmie Johnson :

1 – Le 7 octobre 2001 Johnson effectue son premier départ dans la série sur le Charlotte Motor Speedway. Il termine 39ème. Il fera deux autres départs cette année là avec pour meilleur résultat une 25ème place à Homestead-Miami.

4 – Pour son quatrième départ, ses premiers Daytona 500, Johnson signe sa première pole. Il terminera 15ème.

14 – Le 28 avril 2012 sur l’Auto Club Speedway de Fontana en Californie, Johnson remporte sa première course.

100 – Le 5 septembre 2004, toujours sur l’Auto Club Speedway Jimmie Johnson atteint la barre des cent départs. Il se classe quatorzième.

148 – le 19 février 2006 Johnson remporte pour la première et à ce jour unique fois de sa carrière la plus grande course de NASCAR, les Daytona 500. Il était parti de la neuvième place, soit la même place que cette année.

183 – Le 19 novembre 2006 sur l’Homestead-Miami Speedway Johnson ddécroche le premier de ses cinq titres consécutifs.

200 – Le 1er juillet 2007 sur le New Hampshire Motor Speedway, Johnson termine cinquième pour son deux-centième départ.

219 – Le 18 novembre 2007 Johnson décroche le deuxième titre de sa carrière et devient le premier pilote depuis Jeff Gordon en 1998 à conserver son titre.

254 – Le 9 novembre 2008 sur le Phoenix International Raceway Johnson enregistre sa quarantième victoire en carrière entrant ainsi dans le top-15 des pilotes les plus victorieux.

255 – Le 16 novembre 20008 Johnson devient l’égal de Cale Yarborough en décrochant son troisième titre consécutif.

296 – Le 21 mars 2010 sur le Bristol Motor Speedway il devient le douzième pilote à atteindre la barre des cinquante victoires en Sprint Cup.

300 – Le 25 avril 2010 sur le Talladega Superspeway Johnson effectue son trois-centième départ en carrière, il termine trente-et-unième.

327 – Le 21 novembre 2010 sur l’Homestead-Miami Speedway Johnson devient le premier pilote de l’histoire de la NASCAR à décrocher cinq titres de rang.

374 – Le 12 mai 2012 il s’impose sur le Darlington Raceway offrant à son écurie de toujours en Sprint Cup, la Hendrick Motorsports, sa 200ème victoire.

397 – Le 4 novembre 2012 sur le Texas Motor Speedway, il devient le huitième pilote de l’histoire de la série à décrocher au moins soixante victoires.

mattis Praesent consequat. dolor et, elit.