Daytona 500 – Jimmie Johnson double la mise !

Tout au long des Speedweks 2013 Jimmie Johnson et Chad Knaus se sont illustrés en ne draftant jamais sauf lors de la dernière séance pendant deux tours. La question légitime était de savoir s’ils avaient raison ou tort de s’entêter de la sorte. En remportant les Daytona 500 le duo a apporté une réponse nette, ils avaient raison.

Jimmie Johnson : “Tout le monde voulait l’extérieur, mais pour moi cela a fonctionné sur le restart à l’intérieur. Une fois devant je surveillais où les autres allaient pour ne pas me faire dépasser. On en sait maintenant un peu plus avec le draft.”


Au final Jimmie Jonhson franchit la ligne d’arrivée en vainqueur devançant Dale Earnhardt Jr., Mark Martin, Brad Keselowski et Ryan Newman pour le top-5. On retrouve Greg Biffle, Regan Smith, Danica Patrick, Michael McDowell et J.J. Yeley. McDowell et Patrick signent du même coup leur premier top-10 en carrière en NASCAR Sprint Cup et par conséquent leur meilleur résultat dans cette série.

La majorité de l’épreuve s’est déroulée en file indienne sur la trajectoire extérieure qui était la plus rapide, bien que Johnson soit venu de l’intérieur pour prendre la tête. De nombreux favoris ont été éliminés en début de course parmi lesquels Tony Stewart et Kevin Harvick.

Dale Earnhardt Jr. : “Une chose qui a fait que c’était difficile de passer à l’intérieur est que personne n’était organisé pour le faire. De plus celui qui était en tête à l’intérieur n’avait pas la voiture la plus rapide. Si vous ne l’avez pas, c’est difficile pour les autres derrière.”

La Joe Gibbs Racing, longtemps en tête avec Matt Kenseth qui va pouvoir se consoler avec les deux points réservés au pilote qui a le plus mené (86 tours – ndlr.) ainsi que le bonus dédié au pilote qui mène à la mi-course, n’a pas été épargnée par les problèmes.

Kenseth et Kyle Busch ont cassé leur moteur à deux tours d’intervalle à l’entame du dernier quart de l’épreuve. Hamlin, deuxième pilote le plus en tête avec 33 tours menés, finit quatorzième.

Propriétaire de la Hendrick Motorsports Rick Hendrick signe son septième succès lors des Daytona 500.

Rick Hendrick : “Les Daytona 500 sont le Super Bowl de la course automobile. C’est toujours important de les gagner. Jimmie et Chad ont fait du très bon travail.”

libero at ante. neque. porta. id libero. quis pulvinar