Daytona 500 – La voiture de Jeff Gordon finalement conforme

Trois, c’est le nombre de fois que la Chevrolet SS n°24 de la Hendrick Motorsports a échoué à l’inspection technique aujourd’hui. En cause un problème sur la partie arrière de la voiture. Fort heureusement pour Jeff Gordon son équipe a pu ajuster pour rendre la voiture conforme.


Qualifié en première ligne Jeff Gordon risquait de devoir partir de l’arrière du peloton si sa voiture n’avait pas été déclarée conforme, une situation gênante, mais pas non plus rédhibitoire pour le pilote de la Hendrick Motorsports puisqu’à Daytona, circuit où les plaques de restriction sont de mise le comportement dans le draft ainsi que la façon d’éviter les accidents importent plus que la position de départ.

La question est maintenant de savoir comment une voiture ayant passé avec succès l’inspection deux fois par jour depuis le début des Daytona 500 samedi dernier, peut tout d’un coup être déclarée non conforme. Est-ce simplement une erreur de la Hendrick Motorsports ou bien lors des inspections précédente la voiture n’a pas été entièrement contrôlée par la NASCAR ? Aucun des partis n’a pour l’instant souhaité communiquer à le sujet.

Y-aura-t-il des conséquences concernant cette non-conformité passagère ? Quelles seront-elles ? Si la NASCAR doit prendre des sanctions, celles-ci ne seront pas rendues publiques avant mardi.

Lorem et, Aenean consectetur Praesent at