Daytona – Tony Stewart émerge du chaos

Le drame a été évité de justesse ce samedi à Daytona à l’occasion des DRIVE4COPD 300, épreuve d’ouverture de la saison 2013 des NASCAR Nationwide Series. Tony Stewart est vainqueur de la course alors que Sam Hornish Jr., deuxième, devient le premier leader de la saison, un point devant Alex Bowman. Cette course a également été marquée par un record de changements de leader sur cette piste avec vingt soit quatre unités de mieux que la précédente meilleure marque qui datait de l’épreuve du mois de juillet dernier. Voilà pour ce qui est du domaine des chiffres.

Le reste de cette course est avant tout dominé par un crash épouvantable (Vidéo : le crash du dernier tour.) survenu dans les derniers instants de l’épreuve impliquant tout le peloton restant ou presque. Tony Stewart a réussi à s’extirper pour franchir la ligne devant Sam Hornish Jr., le rookie Alex Bowman, Dale Earnhardt Jr., Parke Kligerman, Brian Scott, Justin Allgaier, Eric McClure, Robert Richardson Jr. et Travis Pastrana pour le top-10.


Tony Stewart : “Plutôt que de célébrer je suis plus inquiet pour les fans dans les tribunes. J’ai pu voir quelque chose dans les tribunes et d’où j’étais ça ne semblait pas beau. Quand vous avez un green-white-checkered come celui-ci ça doit arriver. On a eu un super push de Sam Hornish. Sam a fait ce qu’il fallait au bon moment. Nous étions très fort dans le virage n°4. On a feinté sur l’extérieur, puis plongé à l’intérieur et c’est parti en accident devant nous. J’ai regardé dans le rétroviseur et c’est la pire image de course que j’ai vue dans ma carrière.”

Le triple champion NASCAR Sprint Cup a également confirmé qu’il n’y avait aucun enseignement à tirer de la course à proprement parler pour l’épreuve de demain tant la façon de courir en duo est différente de celle en pack.

Sam Hornish Jr. : “La seule chose dont je me souvienne est que j’ai passé le drapeau blanc puis perdu le contact avec Stewart avant de le retrouver. Je l’ai poussé aussi loin que j’ai pu.”

Brad Keselowski : “On a tenté un dépassement pour la gagne, on était dans la position du chasseur. Regan était en bonne position. J’ai essayé de passer et Regan a tenté de bloquer ce qui est compréhensible. Il voulait gagner lui aussi et au final cela a causé un énorme chaos. Il y avait beaucoup de débris. J’espère que tout le monde dans les tribunes est OK.”

Plusieurs spectateurs ont été pris en charge par les secours du circuit et dirigés vers les différents hôpitaux. Aucune information sur leur état de santé n’a pour l’instant filtré.

Cette course a connu plusieurs casses moteurs notamment celles de Kyle Busch, Reed Sorenson et Danica Patrick. Les équipes n’avaient pas anticipé une telle chaleur et se sont faites surprendre.

Un premier accident (Vidéo : le premier big one.) survenu au tour 117 a impliqué pas moins de treize voitures dans le virage n°2 et a contraint les officiels à sortir le drapeau rouge pendant près de vingt minutes. La suite nous la connaissons tous.

Donec massa velit, elit. lectus Aliquam id ultricies