Grand Am : GAINSCO/Bob Stallings retrouve la victoire à Austin

Les deux hommes s’étaient élancés de la pole position, mais se résignaient à se contenter de la deuxième place derrière la Riley Ford n°8 du Starworks Motorsport, qui occupait solidement la tête en vue de l’arrivée avec Brendon Hartley au volant. Mais le Néo Zélandais perdait tout à un quart d’heure de l’arrivée lorsqu’il accrochait un concurrent GT à un quart d’heure de la fin.

Alex Gurney héritait alors du commandement, mais devait défendre sa position face à la pression de la Riley BMW du Chip Ganassi Racing pilotée par Scott Pruett, et l’autre Riley Ford du Starworks Motorsports avec Ryan Dalziel au volant. Finalement, Gurney conservait l’avantage jusqu’au drapeau à damiers, alors que Dalziel profitait du trafic pour dépasser Pruett dans le tout dernier tour.

On notera la belle remontée de Stéphane Sarrazin, 4e sur la Corvette DP du 8 Star Motorsport, Français ayant dû cravacher au sein du peloton après que son équipier Enzo Potolicchio a percuté un membre de l’écurie GAINSCO/Bob Stallings dans les stands en début de course.

En GT, la victoire est revenue à la BMW M3 du Turner Motorsport, Bill Auberlen s’étant emparé du commandement au détriment de la Porsche 911 GT3 du Magnus Racing n°44 à sept minutes de l’arriivée.

Au championnat, Scott Pruett et Memo Rojas, vainqueurs des 24 Heures de Daytona, conservent la première place devant Fogarty et Gurney, Dalziel et son équipier Popow occupant la troisième position. La prochaine manche se disputera le 6 avril au Barber Motorsports Park.

porta. Aenean velit, sed leo. risus. accumsan vel, Aliquam Praesent ut vulputate,