Phoenix – Kyle Busch reprend la main !

Ni une pénalité dans les stands pour excès de vitesse, ni les neutralisations, ni Brad Keselowski n’ont empoché le grand favori de l’épreuve, Kyle Busch, de rejoindre la Victory Lane à l’issue des Dollar General 200 disputés sur le Phoenix International Raceway.

Parti de la pole position, Kyle Busch a été enregistré en excès de vitesse dans la voie des stands peu après le quarantième tour ce qui l’a fait repartir en vingt-deuxième position lors de la relance suivante au tour 44.


Malgré ce contretemps, Busch a su se frayer un chemin dans le trafic dépassant son coéquipier à la Joe Gibbs Racing, Matt Kenseth au tour 89 pour prendre la tête de l’épreuve avant de la laisser pour une dizaine de tours (152 à 164 sur les 200 au programme – ndlr.) à Keselowski qui, à l’instar de trois autres pilotes a choisi de ne pas s’arrêter lors de la neutralisation.

Busch a ensuite mené les derniers tours de l’épreuve pour décrocher sa première victoire au volant de la Toyota n°54 signant par la même occasion son cinquante-deuxième succès dans la discipline, un record qu’il détenait déjà.

Kyle Busch : “C’est super d’être de retour, de travailler avec Adam et ces gars. J’étais nerveux comme si c’était mon premier succès bien que ce soit le n°52 dans la série. C’est vraiment sympa d’être de retour.”

En 2012 Busch n’avait pas connu les joies de la victoire pour le compte de sa propre écurie dans la deuxième division de la NASCAR. en travaillant de nouveau au sein de la Joe Gibbs Racing, Busch est de retour au premier plan.

Keselowski termine deuxième après avoir économisé au maximum les dernières gouttes de carburant. Troisième, Justin Allgaier revient à égalité de points en tête du championnat avec Sam Hornish Jr. seulement septième. Trevor Bayne et Elliott Sadler complètent le top-5 de cette deuxième épreuve de la saison.

Présent à Phoenix pour accumuler de l’expérience sur cette piste dans sa nouvelle configuration Jimmie Johnson n’a pu rallier l’arrivée dans les dix premiers, malgré une stratégie à la consommation en fin de course. Johnson se classe finalement douzième.

Brad Keselowski : “Je savais que j’avais une chance si quelque chose arrivait à Kyle, mais il était trop rapide.”

Johanna Long n’a pas brillé lors de cette épreuve en se crashant dans le virage n°3 dès les premiers tours de roues. Impliqué lui aussi dans l’accident Jamie Dick a perdu son transpondeur qui est venu se loger sur l’avant de la voiture de Sam Hornish Jr.. Ce dernier a perdu deux tours dans les stands afin de l’enlever, mais les officiels l’ont autorisé à reprendre la place qu’il occupait au moment de la neutralisation estimant que l’incident n’était pas de son fait.

Peu après la mi-course Hornish s’est de nouveau fait remarquer en partant à la faute dans le virage n°2 allant taper le mur tant à l’avant qu’à l’arrière. Malgré cet accident, il ne perdra pas de tour et sera capable de boucler l’épreuve en septième position.

libero. neque. dictum amet, commodo at