Les pilotes d’IndyCar favorables aux départs arrêtés

La saison 2013 d’IndyCar sera riche en nouveautés. Parmi elles, l’introduction des départs arrêtés lors des premières manches des courses jumelles à Detroit, Toronto et Houston donne déjà satisfaction à la majorité des pilotes, impatients de s’essayer à cette pratique méconnue aux Etats-Unis.

Adoptés par le ChampCar en 2007 avec un certain succès, les départs arrêtés feront leur arrivée en IndyCar cette année sous l’impulsion du Président de la Compétition, Beaux Barfield. Interrogés sur cette nouveauté, les pilotes ont donné un avis positif même s’ils admettent qu’il leur faudra un peu de temps avant de parfaitement maîtriser cet exercice de style.


J’aime vraiment les départs arrêtés et ça ajoute un nouveau périmètre d’action au pilote.“, a déclaré J.R. Hildebrand.

Ca a peu à voir avec la voiture, vos réglages et c’est simplement à nous (ndlr : les pilotes) de faire la différence, parce que nous n’aurons pas de système d’assistance au départ (ndlr : à l’instar des monoplaces de Formule Un équipées du Launch Control).

Du côté de Sébastien Bourdais, son avis est on ne peut plus intéressant lui qui les a pratiqués pendant de nombreuses années dans les catégories de promotion et Europe ainsi qu’en Champ Car et en Formule Un.

Ca peut toujours mal se passer, vous pouvez toujours caler ou vous rater. Mais à la fin, c’est un nouvel élément excitant pour les spectateurs. C’est une nouvelle chose à mettre en avant et ce sera intéressant.

Actuellement les pilotes ont l’occasion de s’essayer aux départs arrêtés lors des essais de pré-saison du Barber Motorsports Park et disposeront d’un emplacement dans les stands afin de s’entraîner durant les essais libres des trois courses jumelles.

efficitur. velit, ut leo. consequat. tristique id