Bristol – Kasey Kahne s’impose !

La quatrième course de la saison 2013 des NASCAR Sprint Cup Series, la première disputée sur le Bristol Motor Speedway a tenu toutes ses promesses. Kasey Kahne remporte les Food City 500 après avoir longuement bataillé avec le champion en titre de la série et vainqueur sortant de cette épreuve, Brad Keselowski.

Tous les deux plus à l’aise sur la trajectoire extérieure, Keselowski a longtemps contenu Kahne avant que le pilote de la Hendrick Motorsports ne finisse par prendre l’avantage sur la trajectoire intérieure. Le vainqueur 2012 de cette épreuve s’est même fait dépasser par Kyle Busch dans les derniers tours pour la deuxième place.


Quatrième Kurt Busch signe son meilleur résultat pour la Furniture Row Racing alors que Clint Bowyer complète le top-5. Dale Earnhardt Jr., Ryan Newman, Brian Vickers, Paul Menard et Jamie McMurray sont dans les dix premiers. Pour Vickers et Menard il s’agit là de leur troisième top-10 de rang à Bristol.

Lors des dix dernières épreuves disputées sur cette piste de Bristol, Kahne n’avait jamais fait mieux que cinquième. Le pilote de la Hendrick Motorsports n’est d’ailleurs pas un grand spécialiste des courses sur les ovales de moins d’un mile puisque ça seule autre victoire sur ce genre de piste remontait à Richmond en 2005.

Si Kahne s’est imposé, la Hendrick Motorsports a connu son lot de problèmes lors de cette quatrième levée de la saison puisque Jeff Gordon a crevé alors qu’il était en tête ruinant par la même occasion la course de Matt Kenseth. (Vidéo – accident de Jeff Gordon et Matt Kenseth.) Jimmie Johnson a lui aussi crevé à l’avant droit perdant ainsi toute chance de bon résultat et la tête du classement général par la même occasion.

Auteur de la pole position vendredi ainsi que du record de la piste Kyle Busch a mené les cinquante-cinq premiers tours avant d’être pénalisé pour excès de vitesse dans la voie des stands dans pas moins de trois zones de chronométrage. Reparti de l’arrière du peloton, Busch a pu remonter en évitant tous les pièges que comportait cette piste de Bristol. Rappelons que pour la seconde semaine consécutive Kyle Busch a été pénalisé pour excès de vitesse dans la voie des stands, puisque c’était déjà le cas à Las Vegas.

Comme lors des essais la Joe Gibbs Racing a démontré sa force puisque c’est ensuite Denny Hamlin qui a mené. Le pilote de la Toyota Camry n°11 a pointé en tête de 117 des 189 premiers tours avant de laisser Matt Kenseth mener le peloton suite à une nouvelle salve d’arrêts sous drapeau jaune.

Parti dixième, Joey Logano avait, de son propre aveu, une voiture capable de jouer la gagne. Alors qu’il était à la lutte avec Jeff Gordon pour la tête de l’épreuve au tour 348, il s’est fait sortir par son ancien coéquipier de la Joe Gibbs Racing, Denny Hamlin.

Joey Logano : “C’est frustrant. Nous avions une voiture capable de gagner la course. C’est ridicule. Je comprends sa façon de piloter maintenant que nous ne sommes plus coéquipiers, à l’avenir j’agirai de la même manière avec lui.”

Grâce à sa troisième place, son quatrième top-5 depuis le début de la saison, Keselowski s’empare de la tête du classement général pour la première fois. Il devance désormais Dale Earnhardt Jr. de neuf points. Earnhardt est le seul autre pilote à avoir quatre top-10 cette année. Repoussé troisième à quinze unités, Johnson occupe sa plus mauvaise place au classement depuis le début de la saison, puisqu’il était leader dès Daytona grâce à sa victoire.

venenatis commodo sem, felis tristique dolor felis consectetur accumsan at Sed